Bilan lectures #4 (février 2017)

Me revoici avec un bilan de mes lectures du mois de février ! Je ne pense pas avoir tellement lu de livres ce mois-ci. (mais c’est probablement parce qu’ils étaient courts) Par contre, j’aurais retenu une leçon : lire plusieurs livres en lien avec la guerre, fictifs ou non, c’est dur et c’est même un peu lassant. De quoi se dire à nouveau qu’il faut diversifier ses lectures.

Saga La Passe-Miroir Lire la chronique

mangas-bilan-fevrier-cover

Bride Stories, tome 2 (Kaoru Mori)

Comme d’habitude, le dessin est sublime et l’histoire me parle énormément : une fille de clan mariée à un garçon d’un autre clan… qui se révèle plus jeune qu’elle. Mais tout ne va pas se passer aussi bien pour ces deux-là, qui ont quand même la chance de bien s’entendre pour des mariés contraints. Je ne peux pas encore trop me prononcer sur ce manga vu que je n’en suis qu’au tome 2 mais il me plaît énormément pour l’instant, en espérant n’être pas trop déçue par la suite.

Goggles (Tetsuya Toyoda)

On m’avait déjà offert Coffee Time, que j’avais beaucoup aimé, j’avais donc envie de découvrir une autre oeuvre de cet auteur. Comme dans son autre recueil, on se retrouve avec plusieurs histoires mettant en scène plusieurs protagonistes, des personnes lambda avec leur petite histoire. On y retrouve à la fois de l’humour, de la tristesse et de la joie, un vrai régal à lire. Sans compter que le dessin est très beau, mais j’avoue que ce critère est quasiment obligatoire concernant les mangas pour ma part. Les thèmes abordés sont plus diversifiés que dans Coffee Time : dans ce dernier, les nouvelles étaient toujours plus ou moins centrées autour du café. Cette fois-ci, il n’y a pas tellement de thème spécifique.

Last Hero Inuyashiki, tome 4 et 5 (Hiroya Oku)

Un vieil homme, méprisé par sa famille, malade d’un cancer et avec une vie tout ce qu’il y a de plus morne, se retrouve tué par mégarde par des sortes d’extraterrestres. Ces derniers sont assez mystérieux et ne veulent surtout pas laisser de trace suspecte. Ils décident donc de le ressusciter et le vieil homme devient… un robot ! Celui-ci possède aussi de nouvelles facultés qu’il veut mettre à profit pour sauver des gens. Seulement, il n’est pas le seul à se retrouver dans cet état… Alors, pour commencer, le dessin est magnif… Ouais, enfin, vous connaissez la chanson. Mais je commence à devenir légèrement sceptique car pour le moment, je ne vois pas trop d’évolutions niveau scénario. J’ai quand même entraperçu un espoir à la fin du cinquième tome mais ce n’est pas une garantie de quoi que ce soit. Je trouve que ça reste assez manichéen et j’ai bien peur de me lasser si ça continue. Sans compter que c’est finalement un peu lent. Dommage car le dessin est sup… Bref.

Lire la suite