Ce que vos lectures disent de vous

Bon, en fait, c’est le nom d’un test sur le site Psychologies.com, je ne me suis pas foulée. J’avais partagé mon résultat sur Twitter et j’avais envie d’en parler de façon plus « développée ». (ça m’a fait… réfléchir – vu mon résultat, ça me ferait presque penser à un gag) Voici d’ailleurs le test, je suis assez curieuse de connaître vos résultats, savoir si c’est en accord avec votre vision des choses ou pas du tout, et si vous voulez aussi discuter de la description de votre résultat.

lecture-au-lit.jpg

Alors, je ne vais pas faire un article sauce Lemon June qui s’énerve sur les tests en ligne (et elle a raison) mais je trouve que la description de mon résultat est assez réductrice. Si l’intitulé est bon, le reste l’est beaucoup moins.

J’ai donc eu « Lire pour… réfléchir », ce qui s’apparente effectivement bien à ma façon de lire. Je ne lis pas que dans ce but, mais c’est principalement ce qui me guide dans le choix de mes lectures. Parfois, je ne le fais pas vraiment exprès, et pour d’autres, c’est l’échec. Ceci dit, pour ces derniers, selon les qualités du livre en question, je peux tout à fait le considérer comme étant génial, divertissant, ce qui n’est pas un mal, bien au contraire. (comme le disait Lemon June ici – encore elle) L’exemple de La Passe-miroir est d’ailleurs assez parlant : cette saga finira très sûrement dans mon top de l’année, bien qu’elle n’ait pas les qualités requises à la base dans mon petit cerveau. J’ai juste pris un énorme plaisir à suivre les personnages et à me plonger dans l’univers, c’est tout, et je n’ai pas forcément à me justifier.

Je peux donc très bien lire pour le plaisir, mais je pense que ça n’est pas forcément une priorité à mes yeux. L’Étranger de Camus est mon livre préféré, et on ne peut pas dire qu’il est vraiment distrayant : il amène plus à la réflexion. De plus, dans les livres que je considère comme mes préférés, la majorité me fait réfléchir. D’ailleurs, je me considère un peu masochiste car beaucoup sont tristes. (ça me fait repenser au commentaire de Femmes de lettres sur un de mes articles qui me disait que je n’avais pas lu grand-chose de gai ce mois-ci comme les mois précédents et que je devrais peut-être me diversifier un peu – et il a raison, mais je suis une grosse naze, je me tourne toujours vers la même chose, je vais finir en dépression pour le reste de ma vie, je crois)

Piko Books est une Booktubeuse que je ne suis pas mais j’avais regardé une vidéo d’elle où elle abordait un concept de lecteurs assez intéressant : le lecteur naïf et le lecteur actif. Si vous avez la flemme de regarder la vidéo, je vous la fais rapidement : le lecteur naïf (et ce n’est pas un terme péjoratif) ne va pas se poser de questions, il va prendre ce qu’on lui offre. Le lecteur actif, au contraire, va s’en poser, va s’impliquer dans sa lecture au point de souvent parfois chipoter. D’après le résultat du test un peu plus haut, je crois qu’on aura compris que je suis plus dans le dernier cas, ce qui explique aussi que, parfois, je suis peu réceptive à certaines lectures divertissantes car des éléments peuvent me déranger, la profondeur des réflexions pas au rendez-vous, etc. Comme je suis aussi assez sensible, l’émotion n’est parfois pas présente et ce n’est pas forcément une question de lectures distrayantes ! Je peux trouver un livre intéressant parce qu’il m’aura fait réfléchir, mais sans plus, il ne m’aura pas autant touché que prévu. Ça a d’ailleurs été le cas dernièrement de L’insoutenable légèreté de l’être de Milan Kundera, dont je reconnais parfaitement les qualités objectives mais qui ne m’a pas offert le bouleversement prévu. (il est même tout à fait possible que j’oublie ce bouquin)

Au contraire, une lecture qui n’est pas vraiment estampillée réflexion peut beaucoup me séduire. (je ne vais pas citer Harry Potter, hein ? Bon, en fait si) D’ailleurs, je vais plutôt être en mode lecteur naïf dans ces moments-là : j’avais fait sur un forum il y a un moment un club de lecture où on devait lire un livre par mois et ensuite donner son avis sur le sujet dédié. C’était Mort sur le Nil d’Agatha Christie. Sans compter que je n’ai absolument pas l’habitude des polars et que je me laisse toujours avoir comme une bleue, je ne me pose pas forcément autant de questions que ce qu’un lecteur abonné à ce type de lectures va le faire. Et bien là, j’ai été une très grosse lectrice naïve, d’autant plus que quasiment tout le monde avait deviné le coupable… sauf moi, qui attendait enfin le fin mot de l’histoire. (et apparemment, c’était l’évidence même, alors si moi, j’arrive un jour à deviner le coupable dans un polar, posez-vous des questions sur le bouquin)

Et j’en viens, après tout ce blabla un peu inutile, à ce que j’ai lu dans la description de mon résultat au test. La voici :

Vous recherchez avant tout dans les livres matière à réflexion. Votre attirance va vers des ouvrages qui traitent de sujets qui peuvent vous permettre de mieux vous connaître, mieux vous comprendre. Cela vous intéresse de creuser les questions qui touchent à votre développement personnel, au sens que vous voulez donner à votre vie. En d’autres termes, vous trouvez plaisir à faire travailler votre cerveau et vous choisissez des livres qui vous en offrent la possibilité.

Ce goût pour les ouvrages qui évoquent un questionnement personnel comble à la fois une curiosité intellectuelle mais aussi une recherche de plaisir un peu narcissique éprouvé à la lecture de messages qui répondent à vos interrogations, qui parlent de vous, qui s’adressent à vous. Vous vous mettez ainsi au centre du débat…Ce qui n’est peut-être pas assez souvent le cas dans votre vie quotidienne ?

Poursuivez vos lectures sans modération et faites-en profiter votre entourage ! Pourquoi ne feriez-vous pas des résumés des livres les plus pertinents pour donner aux autres l’envie de s’y plonger à leur tour ? Ce serait l’occasion d’échanges enrichissants.

chat-qui-lit-1

Ce que vos lectures disent de vous ? Que votre chat l’a mauvaise.

Alors, je dis oui… seulement pour la première phrase. Ou disons plutôt que je vais nuancer les choses.

Le site ne parle de réflexion que pour se connaître soi-même. Je ne suis pas complètement d’accord. (euphémisme pour préparer la contre-attaque en règle) Je l’avais déjà mentionné sur Twitter mais je lis beaucoup pour connaître les autres, pour connaître le monde. D’une certaine manière, c’est aussi se connaître plus soi-même : pouvoir mieux cerner ses opinions, ses qualités et ses défauts au travers d’autres vécus. Remettre en question ses propres valeurs. Mais mes lectures ne sont pas centrées sur moi et ce que ça peut m’apporter individuellement : je fais assez d’introspection comme ça (et je ne dis pas que ça marche, hein) pour ne pas avoir besoin de la lecture comme support. Même si je ne serai jamais parfaite, mes lectures me servent à rester vigilante, de ce que le monde peut offrir en bien ou en mal et de ce que mes paroles et mes actions peuvent bien provoquer. Est-ce vraiment du développement personnel s’il ne nous est pas forcément bénéfique directement ? Je ne cherche pas forcément à devenir meilleure pour moi-même mais pour les autres. (en étant toujours très loin de la perfection, je ne suis pas prétentieuse à ce point-là, je cherche surtout à éviter de blesser les gens) Je sais aussi que c’est un mal en soi et que je devrais probablement plus lire de choses sur le développement personnel avec mes problèmes de confiance en moi, mais vu ma propension à tout critiquer, il est fort probable que je tourne ces livres en dérision.

Alors, bien sûr, il n’y a pas une réponse meilleure qu’une autre, en dépit de ce que j’ai lu ailleurs. (les gens sont fatigants…) Les autres propositions sont :

  • lire pour le plaisir,
  • lire pour se divertir,
  • lire pour apprendre.

De mon avis, on alterne souvent ces quatre modes : je ne fais pas que lire pour réfléchir, au grand bonheur de ma santé mentale.

Et enfin, je cite à nouveau la fin de la description du résultat qui m’a fait beaucoup rire car elle reflète beaucoup la réalité actuelle :

Poursuivez vos lectures sans modération et faites-en profiter votre entourage ! Pourquoi ne feriez-vous pas des résumés des livres les plus pertinents pour donner aux autres l’envie de s’y plonger à leur tour ? Ce serait l’occasion d’échanges enrichissants.

D’où ma lubie d’avoir créé un blog, peut-être. 😛

Voilà, ce test était en partie une bonne excuse pour faire un peu d’introspection sur ma manière de lire et pourquoi je le fais. (en attendant le TAG Mon rapport à la lecture, prévu pour septembre – oui, j’ai un calendrier de publications) J’ai carrément débordé de mon commentaire en parlant d’autres choses (le concept du lecteur naïf et actif) mais j’avais envie de parler de ça en général et je trouvais que ça apportait un certain éclaircissement à ce que j’allais dire par la suite, qui aurait d’ailleurs été bien insuffisante.

Quant à vous, j’aimerais savoir quel est votre profil et ce que vous en pensez ! Avez-vous aussi des nuances à apporter quant à la description de votre résultat ? (j’accepte les pavés 😉 ) Avez-vous plutôt envie de cracher sur ce test comme Lemon June l’a fait sur les siens dans ses vidéos ? (je ne vous blâmerai pas, j’ai juste retenu le résultat et pas tellement les questions, il y avait peut-être matière à faire des reproches aussi, je ne m’en souviens plus sincèrement)

Bref, j’ai bien raconté ma vie à vous la parole !

 

Publicités

32 réflexions sur “Ce que vos lectures disent de vous

  1. J’ai aussi fais le test par curiosité et ça m’a passablement énervée, en fait tous les magazines qui se prétendent meilleurs que toi et t’apprendre la vie, à entrer dans une case plutôt m’enrage. Et ce test c’est un si bon exemple. Ils te classent dans une case dont tu ne peux pas sortir alors qu’un lecteur a plusieurs facette, je suis tombée sur Lire est un plaisir, ils n’avaient pas totalement tord dans leur description mais la fin m’a juste lassé. Franchement tous ces sites je n’hésite pas à leur cracher dessus, alors que tu veux trouver du réconfort, leur grand plaisir c’est, au contraire, de t’abrutir et de t’enlever ta confiance en toi, déjà que beaucoup n’en possède pas.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, je le mentionne rapidement mais je pense qu’on passe tous à un moment ou à un autre par une de ces fameuses cases, et il y en a même sûrement d’autres qui existent, ça ne doit pas se limiter qu’à ça, mais je manque cruellement d’imagination… Je suppose que les questions devaient être clichées aussi, je ne m’en souviens pas très bien. (en plus, y a toujours des questions où t’aimerais bien piocher plusieurs réponses parce que dans ta tête, c’est nuancé…) Après, je pense qu’ils sont conscients qu’on n’entre pas dans une seule et unique case, mais le problème de n’importe quel test en ligne, c’est que c’est forcément réducteur… :/

      J'aime

  2. Je suis tombée sur lire pour le plaisir, et la description était plutôt vraie. Les livres ont une influence dans ma vie et je les choisis selon mes envies, mes humeurs. Je pense par contre qu’on ne lit pas pour une seule raison. Après, le résultat indique peut-être une tendance générale, c’est sûr qu’ils ne peuvent pas mettre 50 000 résultats au test.

    Certaines questions me semblaient un peu inutiles puisqu’elles n’avaient pas trait à la lecture, mais certaines questions étaient intéressantes. Ce genre de test, il faut en prendre et en laisser, c’est comme pour tout 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Je viens de me rendre compte que l’on fait peut-être partie du même club de lecture haha.

    Sinon, j’ai eu les même résultats pour ce test et ça m’a agacée. J’ai beaucoup de mal de toute manière sur les tests, car ils sont toujours dans la méga exagération ôo En tout cas j’ai trouvé très interessant ton introspection sur ta manière de lire et j’ai hâte de voir le tag 😀

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai obtenu le « lire pour apprendre » ce qui en soit est vrai ( comme tous les autres étaient également vrai, donc sur ce côté là, j’avais pas trop de crainte haha ), mais wow dans la description y’a Freud, comment te dire que ça m’a direct refroidi parce que c’est pas un monsieur que j’aime beaucoup ! Puis olala, lire pour maîtriser un domaine, etc. Imagine si je lisais que des thrillers! Ce serait pour maîtriser le sujet des psychopathes et devenir une tueuse en série redoutable ? Ce serait assez flippant quand même.
    Surtout que ça se contredit tellement tout seul, à la fin il y a marqué  » Mais essayez d’élargir vos choix de lecture en écoutant les conseils de ceux qui vous parlent des livres qu’ils ont simplement « aimés » « , je pense que quelqu’un qui lit pour apprendre a un choix de lecture très large, parce que le savoir est inépuisable. Puis voilà, comme si en cherchant à apprendre, on avait pas encore le droit de lire un bouquin juste parce que on l’a aimé et basta. Puis le final, omg, tellement moralisateur « Vous découvrirez ainsi un autre aspect du plaisir de lire », mais damn, c’est pas un test internet qui va nous dire qu’on lit mal quand même ! Si y’en a qui lise vraiment que pour apprendre et qui font ce test, mais laisse les tranquille quoi 8.8 Notre plaisir nous est propre, c’est comme si tu disais à quelqu’un de changer de parfum de glace parce que, oh, tu peux aimer autre chose, mais fuak c’est sa glace pas la tienne. :c
    Le gros soucis de ces résultats, c’est vraiment qu’ils généralisent à un point où tu as l’impression qu’ils te sortent  » Tiens, tu es telle personne, et c’est cool « , pour après te dire « mais t’es quand même fermé d’esprit, t’as déjà pensé à t’élargir ? Parce que bon, rester figé sur ton truc, c’est être un peu con », ils te caressent tout doux, te font gonfler ton égo (Tu aimes apprendre, olala ! Les études ne t’ont jamais quitté ! Ton cerveau demande toujours plus de connaissances ! Du savoir, nomnomnom, comme c’est remarquable ! ) et te foutent une baigne à la fin… C’est original hein. xD

    Aimé par 1 personne

    • Aha, je connais peu Freud, mais pour le peu de fois où j’ai entendu parler de lui, j’ai très peu apprécié, donc je te comprends…

      Quant à la description de ton résultat, ça ne m’étonne pas, et en même temps, je suis super étonnée de ne pas avoir eu droit à une injonction avec le mien. (c’est plutôt un conseil) Et oui, il y en a qui lisent dans un but précis et puis c’est tout, ils n’ont pas besoin d’autre chose. (par contre, faudrait que ces personnes arrêtent de juger les goûts des autres – je parle d’expérience xD)
      Bon, pas top leur conclusion, quoi. :/

      Aimé par 1 personne

      • Je le connais peu aussi donc je m’avance trop, mais globalement beaucoup sont d’accord pour dire qu’on son oeuvre se défini par… Tout justifier par la sexualité. L’homme est un animal qui répond à ses pulsions sexuelles chez lui, voilà tout. ( il me fait rire quand même, parce que même chez un bébé hein, c’est un être sexué à donf ! )

        C’est vrai que par contre, ça, c’est vraiment la mort.. L’élitisme servi à toutes les sauces, du grand n’importe quoi. C’est dingue parce qu’on se rend compte sur la blogo par exemple ( même sans, on peut s’en rendre compte mais ça souligne encore plus je trouve cette plateforme ) à quel point la lecture peut ouvrir l’esprit, comment elle peut nous amener à être plus compréhensifs. Je pense qu’on est pas mal à suivre d’autres blogs qui ont des goûts différents des notre, mais justement, c’est parce qu’on s’ouvre. Mais y’en a toujours qui pense que tel roman est la perle du monde et que si tu lis tel auteur alors mon dieu, tu ne sais pas ce qu’est LA littérature, etc… C’est hallucinant parce que c’est ces personnes là qui te font tant complexer pour sortir un roman dans un transport en commun parce que tu te dis que tout le monde va te juger ! ( en 3 ans de bus non stop j’ai mis beaucoup de temps à oser lire, parce que y’en avait peu qui le faisait et que leur passe-temps préféré pendant minimum une heure de trajet est d’étudier tout tes faits et gestes, alors mon dieu, sortir un livre devant eux, c’était limite le pilori pour moi xD )
        Surtout que si à la fin ils font un peu la morale pour te dire de t’ouvrir à d’autres genres, ils devraient refaire leur test pour permettre des réponses multiples, ça aiderait bien. x)

        J'aime

      • Ah mais à ce point ? Perso, je connaissais surtout son sexisme, qui s’exprimait d’ailleurs par ce sujet, mais je ne pensais pas que le gars était allé aussi loin… Le pire, c’est qu’il est encore admiré dans son domaine :/

        Oui, je suis aussi des blogs où ça parle, par exemple, de YA, alors que c’est pas du tout le genre par lequel je suis attirée, mais j’aime bien lire les chroniques en fait.
        Ne complexe pas dans le bus, c’est de plus en plus rare les gens qu’on voit lire, alors il faut que tu nous représentes ! 😛 (la pression) Plus sérieusement, c’est vrai qu’il y a des auteurs que je n’ai pas lu… et que je ne suis même pas sûre de lire un jour car j’en ai pas envie ! Alors à bas l’élitisme ! (et j’allais rajouter autre chose mais c’est vraiment grossier xD)

        Aimé par 1 personne

      • Ah oui il y a beaucoup de sexualité dans sa manière de voir les choses… Rien que si tu prends son idée la plus connue sur l’inconscient, avec le ça, le moi et le sur-moi, le ça représente le désir, et il dit gentiment qu’un bébé est déjà un être sexuel ( parce que par exemple, il boit son lait au sein d’une femme tu vois. Ou encore parce que les enfants s’attrapent souvent le pied, et c’est une partie du corps qui est souvent reliée à la sexualité… ) C’est dommage parce qu’il a établi de très bonnes idées, mais malheureusement, voilà, le sexisme et tout rapporter à ce domaine, ça rend ses idées « fragiles » on va dire..

        Et c’est toujours intéressant de voir comment les autres construisent leurs chroniques donc ce serait dommage de passer à côté de blogs juste à cause d’un genre littéraire.
        Haha, je ne ferais pas une très bonne représentante à la rentrée comme je ne prendrais plus que le bus deux fois par semaine ! Mais t’inquiète pas, l’année qui vient de s’écouler, je complexais plus trop, faut dire que bon quand je me faisais 3h de bus dans la journée fallait bien que je m’occupe ! Tu fais bien je trouve ! Parfois je me dis que je devrais lire tel auteur, parce qu’on en dit du bien, ou parce que ceci cela, mais il ne me tente pas spécialement donc ce serait me forcer juste pour faire le mouton. xD ( ah mais là tu attires ma curiosité :p )

        Aimé par 1 personne

      • Oui, le fait qu’il se focalise là-dessus lui fait perdre toute crédibilité à mes yeux… (j’apprends des choses aussi au passage xD)

        C’est déjà pas mal, deux fois par semaine ! On va dire que tu es une représentante occasionnelle. 😛 (et j’ai oublié ma réplique grossière 😥 )

        Aimé par 1 personne

  5. J’aime beaucoup ton article, et je me retrouve énormément dans ton rapport à la lecture, la réflexion et le lecteur naïf (que je suis totalement en face de Harry Potter aussi) et actif.
    Mais j’ai quand même eu la lecture pour le plaisir… ce qui est très juste aussi, mais comme ça a été relevé dans les commentaires, on lit rarement pour une seule raison !

    Bon, par contre :

    « Vous aimez bien quitter le rivage de la réalité pour aller conquérir d’autres mondes. Est-ce une façon de colorer un quotidien parfois trop monotone ou de vivre par procuration une existence plus exaltante ? Posez-vous peut-être la question… »

    Je crois qu’un test internet est en train de me dire que j’ai une vie de merde… c’est vexant…

    Aimé par 1 personne

    • Oh, merci ! Mais j’avoue que les autres résultats ne sont vraiment pas sympas ! :/ Et puis je devrais avoir une vie de merde vu que j’ai besoin de réfléchir tout le temps, apparemment, ça prouve que je n’ai que ça à foutre, non ? (je provoque l’auteur du test indirectement xD)

      Aimé par 1 personne

  6. Ces tests sont souvent comme des horoscopes. On est tout content lorsqu’on se  »retrouve » dans son résultat, mais la vérité c’est qu’on se retrouverait dans n’importe lequel, les gens sont un peu de tout quoi. Je lis pour apprendre sur le monde, mais ein, pas que, sinon je prendrais un dictionnaire. Ces tests et ces horoscopes abusent de notre universalité pour nous filer une réponse pré-faite pour flatter notre orgueil. C’est tout à fait moi! s’exclame le capricorne sans savoir qu’il dirait la même chose pour la balance.

    Aimé par 1 personne

    • Aha, j’avoue que les horoscopes peuvent correspondre à chacun, c’est fou. Cependant, je pense que j’aurais un peu froncé le nez si j’avais obtenu « lire pour le plaisir » ou « lire pour se distraire » car je sais que ce sont les perceptions les plus éloignées de ma façon de lire, bien que n’étant pas fausses pour autant. Après, je pense que c’est propre à chacun, et que s’il y avait des pourcentages, « lire pour réfléchir » remporterait un franc succès de mon côté ! Peut-être que les résultats seraient plus équilibrés pour d’autres. (oui, je tiens à mon histoire de pourcentages qui ne laissent personne sur le carreau)
      « Je lis pour apprendre sur le monde, mais ein, pas que, sinon je prendrais un dictionnaire » J’avoue, j’ai ri.

      Aimé par 1 personne

      • Ouais, les pourcentages permettraient de montrer un portrait plus complet. Reste que je trouve que ces tests témoignent d’une façon de penser très réductrice, et je me demande pourquoi nous sommes attirés par des réponses n & b, alors que nous sommes bien plus complexes. En tout cas merci pour la réflexion, j’en parle même dans mon nouveau billet.

        Aimé par 1 personne

  7. J’ai eu lire pour le plaisir ce qui me fait quand même pas mal rire sachant que je lis beaucoup pour le boulot et que quand je choisis des lectures plus « de loisir » c’est plutôt des lectures tragiques et des classiques. Alors bien évidemment c’est toujours un plaisir mais effectivement c’est très réducteur. Je suis d’accord avec toi, surtout pour de grands lecteurs, qu’en général nous avons plusieurs raisons pour lire, plusieurs niveaux de lectures et que nous alternons les modes. L’analyse de Piko était plutôt pertinente.

    Aimé par 1 personne

    • Même en lisant des livres tragiques, ça peut être pour le plaisir aussi. 😉 (on a le droit d’être maso !) Oui, on les alterne forcément, surtout qu’à chaque moment de notre vie, on va être dans une humeur qui fait que, par ex, je vais peut-être plus lire pour le plaisir. 🙂 (ou encore autre chose)

      Aimé par 1 personne

  8. Hahaha du coup je l’ai fait, j’ai eu « Lire pour apprendre », et ça m’a au moins autant vexée que la Récolteuse de mots x) ça me barbe toujours ces tests, en soi c’est rigolo à faire mais j’ai toujours l’impression de devoir répondre « juste » pour avoir le « bon profil », celui qui n’aura pas droit à sa petite phrase moralisatrice de fin… (qu’est-ce qu’elle agace, cette phrase !)
    Et puis bon, je ne crois pas que je lise principalement pour apprendre. Evidemment j’aime apprendre des choses grâce à mes lectures, mais c’est une combinaison des quatre solutions (comme tout le monde, j’imagine !), j’ouvre un livre pour me divertir, au passage j’apprends des choses et je réfléchis, et ça m’apporte du plaisir. Merci le test, tout est beaucoup plus clair maintenant 😛
    C’est intéressant cette distinction entre lecteur naïf et actif ! Je crois que je passe en mode naïf si tôt que j’aime vraiment un auteur (ou un réalisateur, ça me fait la même chose). Une fois qu’il a gagné mon respect, je ferme totalement ma boîte à objectivité et je suis prête à tout accepter haha alors qu’à l’inverse, si c’est le premier contact avec un auteur je vais être plus méfiante et plus prompte à soulever des points qui me gênent 😉

    Aimé par 1 personne

    • Finalement, ça n’a pas touché en plein dans le mille pour tout le monde xD (j’aime ton ironie 😛 )
      Aha, l’auteur qui réussit à te séduire du premier coup est donc un chanceux, c’est dans la poche pour la suite x) (j’ai jamais fait attention pour moi mais je pense que je peux être assez critique quand même)

      Aimé par 1 personne

  9. J’ai fais le test et j’ai eu Lire pour le plaisir. Alors, oui, iels n’ont pas tord, j’aime me laisser emporter par une histoire. Comme toi, je n’essaie jamais de devenir le.la coupable dans les romans policiers. J’aime me laisser guider. Si je trouve c’est pas normal haha.
    Mais parfois j’aime aussi être une lectrice réfléchie, lire des essais, réfléchir et me remettre en question. Ça me gêne un peu de me mettre dans une certaine catégorie car tout va dépendre de mon humeur, du moment etc. Parfois j’ai envie de lire pour le plaisir, pour me divertir mais aussi pour apprendre.
    Je trouve ça marrant de faire ces petits tests de temps en temps, mais je le prends à la légère ^^, je sais qu’un test ne va pas me définir. 🙂 En tout cas, super article !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s