Carnet de lecture #1 – mes observations

Le début du titre vous dit quelque chose ? C’est peut-être parce que j’ai copié le concept sur La viduité (blog que je vous conseille cent fois d’ailleurs), mais bien évidemment, mon article ne sera jamais à la hauteur de sa brillante prose et de ses raisonnements.

Je compte reprendre le principe mais à ma sauce. Je compte aborder de façon un peu aléatoire certains points que j’ai remarqué au fil de mes lectures qui se sont faites bien plus nombreuses depuis deux ans. Des choses changent et des remarques se font, et les poser « sur le papier » vous permet de me suivre un peu mieux, mais me permet aussi de faire un point.


En tant que lectrice

carnet-de-lecture-4

La lectrice, Federico Faruffini.

Mes goûts évoluent

Et oui, même si ça reste peu perceptible, je me sens bien plus exigeante, ce qui influe pas mal sur mon jugement des livres que je lis. Je suis beaucoup moins satisfaite, beaucoup moins indulgente qu’avant, ce qui s’en ressent sur… ma PAL. J’en ai constitué la grande partie il y a deux ans en faisant une razzia dans les livres d’occasion. J’ai surtout suivi les conseils d’à peu près tout le monde, ce qui a provoqué une immense erreur avec Les derniers jours de Rabbit Hayes.

« Mais enfin, Ada, c’est clairement le genre de livres que tu ne vas pas aimer ! » Cela semble peut-être évident aujourd’hui aux yeux de certains, mais ça l’était beaucoup moins pour moi à l’époque. Je voulais tenter (et tente encore aujourd’hui) différents types de livres car mes goûts n’étaient pas encore bien arrêtés, même s’ils penchaient déjà en la faveur de lectures humanistes. Encore aujourd’hui, je tâtonne parfois un peu et je pense pouvoir en découvrir plus. Après tout, je suis en « apprentissage ». (d’ailleurs, je remercie encore Anthony pour Lontano 😉 )

Donc il se peut que les livres que je me sois procurée il y a deux ans passent moins bien chez moi qu’ils ne l’auraient pu si je les avais lu avant. Je pense aussi faire un peu plus le tri dans les livres qui sont souvent conseillés car c’est souvent chez ceux-là que j’ai vécu le plus de déceptions, notamment parce qu’inconsciemment ou pas, je mets automatiquement la barre haut. Les déceptions sont donc rudes. (je pense notamment à Kafka sur le rivage et le premier tome de Millenium)

Mais ma PAL est toujours là, donc ce genre de choses va encore arriver. J’ai pour objectif de la diminuer cette année, alors les achats vont aussi diminuer (qu’est-ce qu’on se marre, dis donc).

Mes coups de coeur se raréfient

Cela est très sûrement en lien avec mon exigence de plus en plus élevée mais effectivement, si j’ai eu aussi de très bonnes lectures jusqu’à maintenant (bien qu’elles ne se soient pas montrées très présentes non plus), elles n’ont jamais franchi le cap supérieur. Cela me surprend dans le sens où j’en ai eu vraiment pas mal durant le même temps l’année dernière et que ceux de cette année se comptent sur les doigts d’une main (L’art de perdre et L’Assommoir).

Cela étant dit, c’est vrai… seulement si on parle de fiction. Jusqu’à présent, j’ai plutôt été gâtée côté essais, ce qui a pas mal rattrapé certaines déceptions (on se console comme on peut). Pourtant, il est indéniable que mon coeur penche vers la fiction en ce moment… d’où mon mécontentement encore plus vif ?

Ben alors, t’es féministe, mais les autrices alors ?

Je me sens un peu mal à l’aise vis-à-vis de ça, car mon objectif est de réduire ma PAL autant que je le peux, et il faut bien admettre que les femmes n’y sont pas très présentes, ce qui ne manquera donc pas de chroniques d’auteurs cette année sur mon blog, quant aux autrices… (et je sais que Femmes de lettres me surveille, ahem) Comme j’avais pour objectif de découvrir tout ce que je ne connaissais pas, en petite inculte que j’étais (et suis toujours), donc je prenais tout ce qui me passait sous la main, et les femmes sont généralement peu mises en avant… C’est donc à moi de faire ce travail ! (mais pas cette année)

Sinon, j’en ai trois en ligne de mire : Svetlana Alexievitch, Alice Munro (dont j’ai un livre dans ma PAL) et Toni Morrison. Ça prendra peut-être du temps, mais les lire un peu plus est une certitude car j’ai déjà une très grande admiration pour elles.

La romance, mon point faible

J’essaie de rester la plus objective possible, mais là où mon avis peut tourner pas loin de la mauvaise foi, c’est à cause de la romance ! Il y a des choses qui me déplaisent et qui me paraissent légitimes : si, par exemple, l’histoire d’amour est trop stéréotypée, bah je n’y peux rien, ça ne me plaît pas, je considère que c’est un défaut. Seulement, cela peut aller plus loin…

Il suffit juste que la romance, qu’elle soit au centre de l’histoire ou non, me saoule et je ne vais pas aimer le roman. Alors que la romance n’est parfois qu’un prétexte pour développer d’autres idées, comme dans Le dimanche des mères de Graham Swift ou Rosa Candida de Audur Ava Ólafsdóttir. Quand je prends du recul sur ces lectures, je me dis qu’il y avait sûrement plus à développer positivement sur elles que je n’ai bien voulu l’admettre. Je ne les aurais sûrement pas aimé plus que ça, mais voilà, il aurait fallu que je réfléchisse plus sur ces lectures. A l’avenir, je me méfierai de ma tendance à tout de suite être sur mes gardes et me dire « beeeeh de la romance ».

Avoir le temps de lire

Il y a déjà un super article sur le sujet sur le blog Beetle the Reader que je vous enjoins largement à lire. Là, je vais surtout donner mon ressenti personnel.

Depuis que je suis blogueuse, je la ressens, cette pression. Voir le rythme effréné de certaines, ça me stressait, je me disais que je n’en lisais pas autant que je devrais et que ça ne faisait pas de moi une blogueuse très sérieuse. Comme je voulais produire des chroniques, je me disais que la quantité valait autant que la qualité… Bref, fut un moment où j’étais un peu beaucoup angoissée par tout ça.

Mais j’ai fini par en avoir ras le bol (lire dans ces conditions de pression et de compétition permanentes, où est le plaisir ?) et si je me sens frustrée aujourd’hui, c’est parce que je ne peux pas lire autant que je le voudrais. C’est tout à fait différent cette fois. De même, des challenges comme le weekend à 1000 m’ont toujours stressé, je ne veux pas m’imposer un rythme aussi serré. J’ai bel et bien participé à un challenge mais celui-ci était beaucoup plus échelonné dans le temps.

Maintenant, je sens que je suis plus lente, mais je suis aussi plus apaisée.


En tant que blogueuse

carnet-de-lecture-3

Oui, je suis bel et bien avec mon ordi sur les cuisses comme la dame sur la photo.

Diversification des sujets

Je pense que c’est une bonne idée de faire des sujets différents autres que les livres. C’est ce que j’essaie de faire avec ma série sur mes artistes préférés (non validés par Sens Critique) et il y aura sûrement des articles un peu plus personnels. (j’ai dans l’idée d’expliquer comment j’en suis venue au féminisme et quel est et quel a été mon rapport avec)

Seulement, mon blog reste un blog à propos des livres avant tout. Je ne compte pas trop le diversifier car ce n’est pas le but et les autres thèmes ne sont pas ce dont j’ai le plus envie de parler de toute façon. (et vous ne me suivez pas pour ça, me semble-t-il – et puis j’aurais bien l’air con avec le nom de mon blog)

La série sur les livres féministes

J’arrive au bout de ce que je connais, donc… Et oui, déjà ! Ayant fait la majeure partie de mon éducation féministe sur Internet, je n’ai pas lu tant de livres féministes que ça. Les publications s’espaceront donc dans le temps, j’ai bien d’autres livres féministes dans ma PAL, mais mes envies n’étant pas trop axées sur les essais en ce moment (en particulier ceux qui ont un ton assez théorique), vous n’en verrez pas de sitôt.

Il y en a deux dont j’aimerais vous parler, qui font étonnamment partie des premiers que j’ai lu, alors que les sujets abordés le sont en général bien plus tard dans votre approche du sujet. Ça m’a aussi réveillée sur certaines de mes opinions. (on en reparlera, mais j’étais une petite conne avant) Mais je vous avoue que j’aimerais bien les relire car… ça fait bien cinq ans que je les ai lu ! Histoire de se rafraîchir un peu plus la mémoire.

Je regrette aussi un peu de vous avoir présenter le livre sur la place des filles dans les prépas scientifiques… Ce n’est clairement pas une somme sur le sujet et je suis sûre que vous pouvez trouver bien mieux ailleurs.

Tu hésites moins à critiquer, non ?

Effectivement, je prends moins de gants dans mes chroniques actuellement. Couplé avec mon exigence grandissante, même les livres que j’aime bien passent parfois à la moulinette. J’ai toujours une certaine hésitation à le faire : je vais donner la priorité aux livres que j’ai aimé, mais des chroniques négatives apparaîtront aussi de temps à autre. (en particulier si je note un défaut caractéristique comme pour Les derniers jours de Rabbit Hayes)

Parfois, je suis quand même hésitante sur la façon dont je m’exprime, ou pire, est-ce que ce que je vais reprocher ne va pas être mal pris ou mal interprété ? Je suppose que ça fait partie des aléas de la vie de blogueur, aha. Comment vous vous en sortez avec ça ?

Je suis peut-être aussi plus familière dans mes propos. Je ne sais pas trop si vous préfèreriez un style plus classique… C’est le moment, dîtes-moi tout !

Les suggestions des autres blogueurs

Je pouvais le mettre dans les deux catégories car il s’agit aussi de mes achats (et donc, de ma PAL) mais avant tout, je le vis d’abord en tant que blogueuse ! Là, c’est une part de frustration car je me rends compte que je ne peux absolument pas lire tous les beaux livres dont vous parlez, et je dirai même plus : il y a des chances que je n’en lise même pas le quart. J’ai déjà une cinquantaine de livres dans ma PAL, mais aussi mes envies personnelles d’achats. Dur dur de gérer tout ça. Je suis très peu résistante à une possibilité d’achats de livres (comme beaucoup d’entre vous 😀 ) et c’est d’ailleurs pour ça que j’essaie de limiter mes visites en librairie, notamment en évitant le centre-ville. (j’vous jure, c’est ma stratégie)

Alors si vous me voyez enthousiaste pour un livre que vous avez chroniqué, mais que je ne le lis jamais, ben… Je suis vraiment désolée ! Je papillonne tellement dans les rayons de ma librairie chérie que je finis par me procurer des livres que je n’avais même pas prévu d’acheter…


Voilà donc où j’en suis. Rien de bien important, mais je crois que j’avais besoin de poser les mains. Un problème un peu plus personnel me bloque aussi, mais c’est justement parce que c’est personnel que je n’aborderai pas le sujet ici.

Et même si cet article n’est pas grand chose, il aura fallu m’arracher les mots de la bouche pour certains points ! Je me rends compte que si tout circule bien dans ma tête, l’exprimer par écrit est bien plus difficile.

Je ne sais pas vraiment si ça vous aura intéressé, si vous reconnaissez peut-être certaines de vos réflexions propres, etc. N’hésitez pas à me partager votre avis !

Publicités

32 réflexions sur “Carnet de lecture #1 – mes observations

  1. Je partage beaucoup de tes constatations! Depuis que je blogue, je lis plus et le fait d’analyser plus mes lectures me rend plus critique… et les coups de cœur se font rares! Je ressens aussi la fameuse pression à la publication, d’autant que déjà à la base je n’ai pas beaucoup de temps pour écrire. Sans parler de la frustration de ne pas pouvoir lire tous les livres qui me tentent…

    Aimé par 1 personne

    • Oui, c’est le point principal : quand on blogue, on est moins en mode « lecteur naïf » ! Quant à la pression de lire plus, de publier, je pense qu’une fois qu’on s’en défait, ça n’est que du plus. Merci pour ton gentil commentaire en tout cas 😉

      J'aime

  2. Merci pour la référence. Ça me donnerait presque envie de me fendre d’un nouvel épisode de mes carnets de lecture.
    Je trouve, a contrario, que l’écriture de note de lecture me porte à un peu plus de mansuétude dans mes lectures. Histoire, au moins d’éviter, de sombrer dans la facilité de descendre, en quelques minutes, un projet ayant occupé plusieurs années son auteur.

    Aimé par 1 personne

    • Moi, je veux bien 😀
      Oui, je vois ce que tu veux dire. Surtout que tu chroniques des livres bien plus récents que les miens. En général, je parle vite fait de ces livres qui m’ont déplu dans le bilan lectures et puis voilà. Ceci dit, quand ça me titille beaucoup trop, qu’il y a un défaut qui me saute aux yeux, comme pour « Les derniers jours de Rabbit Hayes », je vais beaucoup moins hésiter. J’espère être respectueuse sur la forme du coup, mais dans ce cas précis, j’avais trouvé que l’autrice nous manquait de respect et n’avait pas fait preuve de sérieux. (et puis elle ne me lira jamais, elle est irlandaise)

      (juste une parenthèse, il y a des MP de ma part dans tes messages sur Twitter)

      J'aime

  3. C’est super intéressant, pour la pression je te comprends un peu mais comme j’avais commencé mon blog pour mettre fin à mes lectures blanches c’est pas plus mal que d’avoir un petit coup de pression. Surtout que j’adore lire mais j’avais une sorte de déprime (ou de flemme) pour commencer des livres.
    Pour ce qui concerne la romance, je te rejoins, c’est dur d’en trouver une qui soit vraiment originale et très franchement c’est normal de développer des à priori dessus. Même chose pour les lectures érotiques/romances d’ailleurs. Pour les critiques négative, ça c’est mon dilemme personnel, je pense que je me contenterais de faire un bilan des lectures négatives parce qu’il y en a pas beaucoup et que je n’ai même pas terminé les livres (ça serait mal placé de ma part de faire une chronique complète dessus).

    Aimé par 1 personne

  4. J’aime beaucoup cet article de mise à nu, ça te demande un effort particulier mais il est super inspirant ! Et ne t’en fais pas pour les livres que tu as envie de lire mais que tu ne liras jamais, le principal c’est que tu prennes du plaisir dans la lecture. Et j’ai toujours été ahuri de voir la pression qu’on se mettait pour lire. Lire ce n’est pas un acte de consommation, c’est même tout le contraire.

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup ! (ça me fait d’autant plus plaisir que je n’arrive à rien en ce moment, aha)
      Tu es très gentille :3
      Oui, lire devient un acte de consommation, et ça se répand un peu partout sur la blogosphère et Booktube. Lire, ce n’est pas ça… C’est là qu’on voit que la société capitaliste s’incruste partout, c’est un vrai problème.

      J'aime

  5. Je comprends pour l’évolution des goûts, et je pense que tout au long de la vie nous en faisons l’expérience. C’est juste hyper frustrant de se dire « celui-ci j’aurais pu l’aimer si je l’avais lu avant ». Mais il y a tellement de belles choses à découvrir que ça compense. 🙂

    Je comprends l’intérêt et l’importance de lire des auteures mais le sujet passe pour moi avant le genre. Mais je reconnais, je pourrais faire un petit effort quand même… Je suis avec toi en tout cas ! Toni Morrison m’attend aussi ! 🙂

    J’admire l’enlevage de gants dans les critiques, j’en suis encore au stade où je n’arrive pas à pondre une chronique quand je n’ai pas été convaincue, alors que tous les avis ont leur importance. Donc, bravo à toi ! 🙂

    C’est un bel article de lectrice en tout cas ! 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Exactement ! Il vaut mieux voir les choses de cette façon, et de toute façon, c’est bien vrai, on fait toujours de belles découvertes, mais différentes !

      Je te rassure, je ne vais pas lire n’importe quelle autrice (n’oublions pas qu’il y en a une qui s’est attiré mes foudres il y a peu) mais c’est vrai que je me dis que c’est vraiment hyper dommage que ce soit les hommes qui sont constamment mis en avant. Quand j’ai découvert Alice Munro, j’ai été bluffée ! Elle mérite autant, voire plus d’éloges, que certains hommes à « ne pas manquer ». Et pourtant, on en entend peu parler… Donc de mon humble avis, c’est à moi de faire des efforts pour en connaître de formidables vu que ce n’est pas la société médiatique qui le fera à ma place 😛

      Je te rassure, on est tous comme ça au début ! Je pense que ça viendra avec l’expérience et le temps. (et la diminution de plus en plus flagrante de ta patience xD)

      Merci beaucoup !

      Aimé par 1 personne

      • Tout à fait, c’est aussi et surtout à nous de nous sensibiliser aux auteures, je lis pas mal LivresHebdo et pour le coup, toutes les semaines elles sont représentées donc c’est plutôt sympa ! 🙂

        J’ai commencé à préparer une chronique très mitigée, ffff ffff, je vais y arriver ! Ahah !

        Aimé par 1 personne

  6. Il faudra que je furète du côté de la Viduité ( mais j’essaie déjà de rattraper la lecture de mes blogs chouchous petit à petit, à hauteur d’un blog par jour si possible ce sera l’idéal – même si ça m’oblige à ne pas pouvoir tout rattraper mais bon déjà je déblaye le chemin du retard disons xD ) donc ce ne sera pas pour tout de suite… Mais je me demande comment sont traités ses carnets de lecture. En tout cas, le tiens est très plaisant, cette proximité et ce regard rétrospectif m’intéresse beaucoup ! En plus, ça tombe pile quand je jette un coup d’oeil par dessus mon épaule pour faire le bilan aussi, notamment avec la fin de l’hypokhagne, je me suis pas mal questionnée ces dernières semaines sur mon rapport à la lecture et au blog aujourd’hui, et mes goûts qui ont clairement évolué ( j’ai bien réalisé en me disant « tiens je vais vendre ces livres » et que je veux me débarasser de 80% de mes young adult ! ) Ce sont des questionnements et des réponses qui restent dans ma tête mais je sens que j’ai envie de livrer ça, d’en parler, de faire le point. J’aime bien voir le chemin parcouru, alors j’hésite à te reprendre cette idée d’articles. Mais c’est pour ça que je veux voir du côté de la viduité, histoire de voir la « version originale » et faire peut-être mon propre « pot-pourri » . ^^

    Je me sens toujours désolée à chaque fois que je cherche à rattraper mon retard, je délaisse certains de tes articles alors que tout est intéressant…

    Aimé par 1 personne

    • Ben profite de ce que tu aimes d’abord ! Les autres attendront ! Et puis La viduité ne va pas disparaître (enfin, j’espère, sinon je pique un caca nerveux). Ah mais si tu regardes les siens, tu vas voir, c’est de l’or en barres, moi j’adore. (on n’avait pas compris, tiens)
      Oui, nos goûts évoluent à tous, surtout que tes lectures en hypokhâgne doivent être majoritairement des classiques, non ? Donc si t’attends quelque chose d l’écriture, les YA, bof bof. Si t’en fais un un jour, je serai ravie ! 😀

      Non mais t’inquiètes, je comprends que les autres blogs ont droit à ton attention aussi, c’est complètement normal ! Et puis tu devais bosser, c’est ça le plus important.

      Aimé par 1 personne

      • Je pense que pour la santé de tous, il faut éviter d’assister à une Ada qui pique un caca nerveux. :p ( je rigole ! )
        J’essaierais de regarder ça dans la semaine, c’est quand même les vacances je peux bien aller regarder un blog non mais !
        J’ai eu de la chance avec la HK je trouve parce que c’était des classiques, mais pas trop trop non plus, disons que c’était pas le « super connu du classique », càd pas Hugo, Balzac, etc. Pas les premiers noms qui nous viennent en tête. Là en vue de la khâgne j’ai plus de classique comme on l’entend avec la Princesse de Clèves ou encore Hugo justement. Mais outre les classiques, je sens que je tends davantage vers le contemporain aussi (je pense que Baricco a pas mal joué là dessus… ) Un jour il est fort probable de voir ce genre d’article sur la Récolteuse 😉

        Les gens compréhensifs sont rares alors merci beaucoup. ♥

        Aimé par 1 personne

      • Je vais peut-être pas piquer un caca nerveux, mais je vais grave déprimer, c’est sûr xD
        HK ? J’aime cette acronyme ! Oui, je vois ce que tu veux dire, je n’aurais jamais pensé à Aragon pour le coup et ils te l’ont mis ! (pas Camus ? Quelle honte) Par contre, la Princesse de Clèves, oui, c’est typiquement ce que j’aurais vu x)
        Ils ne vous mettent absolument pas de contemporain au programme ? :/ Pour l’instant, je tends davantage vers le contemporain aussi, mais je pense que c’est plus ou moins normal. (nous sommes des filles modernes, que veux-tu /tousse/) Et j’ai hâte de lire un article de ce genre sur ton blog !

        De rien, faut se soutenir contre les écervelés sectaires ❤

        Aimé par 1 personne

      • Ca n’arrivera pas, on maintiendra la présence de la Viduité sur le web !
        Ca c’est les acronymes des flemmards haha, au bout d’une semaine de prépa tu adoptes HK et KH pour parler de ta classe, ça va tellement plus vite. x)
        Malheureusement non pas Camus, mais on en a un peu parlé en philo par exemple ! ( un tout pitit peu rikiki vraiment, mais c’est déjà ça… ) D’ailleurs ça me fait pensé qu’une fille dans ma classe adore Camus, donc à chaque fois j’ai une pensé pour toi hihi.
        Après l’ENS est très conservateur ( parole même de ma prof de français en me rendant ma dernière dissert parce que je n’ai pas mis Racine, Corneille, Molière, aka le théâtre dont j’ai horreur mais que tu dois mettres dans une copie ^^’ ) d’où des titres plus connus. On a un tout petit peu de contemporain : Pierre Michon avec Les Onze, et Pascal Quignard avec Vie secrète, c’est des auteurs actuels. Mais s’ils sont au programme c’est sans doute qu’ils sont à l’Académie. ( L’année dernière y’avait Annie Ernaux par exemple, mais voilà ça reste un auteur pour montré que la littérature n’est pas que datée j’imagine… )

        Ca a de la gueule ce « nous sommes des filles modernes », une phrase a gardé précieusement haha. Tu vas me mettre la pression deudonc !

        Que de punchline bien dites ! ♥

        Aimé par 1 personne

      • « Ca n’arrivera pas, on maintiendra la présence de la Viduité sur le web ! » Cette phrase m’a émue. (pourvu qu’il ne lise jamais cette conversation xD)
        Tu m’étonnes, personne ne dit le nom de sa formation en entier !
        Ils parlent à peine de Camus ? Je suis tristesse. Mais le fait qu’une de tes camarades l’adore me remonte le moral, j’ai fait « ouiiiiiiiiiiii », comme une idiote devant mon écran en applaudissant xD (je crois que j’ai besoin de rire en ce moment…)
        Ca ne m’étonne pas du tout ! Bon, il va falloir t’y plier… 😥 (je ne me souviens pas de leurs pièces en plus /tousse/) L’Académie n’est pourtant pas une preuve de qualité… (breeef, le genre de choses à ne pas dire à ta prépa, je pense)

        Ah non, pas de pression ! 😥

        Ahaha, c’est pas comme ça tous les jours, mais j’essaie !

        Aimé par 1 personne

      • En attendant il doit avoir les oreilles qui siffles haha.
        Ca me rassure je suis pas la seule à avoir ce genre de réactions derrière mon ordi ! ( je suis pas hyper drôle comme nana mais… Tu veux que je t’envoie une vidéo stupide ? xD )
        (pas une grosse perte franchement hahum… ) Oh ça dépend j’ai certains profs tu peux leur dire ça, d’autres ça doit coincer haha.

        J'aime

  7. Pingback: Pérégrinations #4 – Récolteuse de mots

  8. C’est fou, j’ai l’impression d’avoir des tas de coups de coeur et d’aimer quasiment tout ce que je lis. Soit je choisis bien, soit je suis un peu cucul et pas assez critique. ^^ Remarque, si c’est ça, tant pis, je suis ravie de prendre autant de plaisir à mes lectures. Ou alors écrire les critiques me poussent à chercher les qualités plutôt que les défauts de mes lectures.

    Par contre, je suis davantage conscience des évolutions de mes préférences, sans les considérer comme catégorique. Là, j’arrive presque au bout de ma PAL jeunesse et YA, et j’en suis presque soulagée car je m’aperçois que j’ai envie de pavés, de classiques, de « littérature adulte » (même si je ne vois pas en quoi ces livres seraient réservés aux adultes ^^), de livres un peu plus denses. Mais rien ne me dit que je n’y reviendrai pas dans quelques temps.

    Pour la pression qu’on se met, je te comprends, et je trouve ça complètement stupide (et je dis pas ça pour toi, je la ressentais aussi, cette pression). Du coup, je relativise et comme j’ai envie de me lancer dans des bons gros pavés, je pense que je vais juste passer de deux chroniques par semaine à une seule, et je pense que la blogo survivra. ^^ (Maintenant, mon nouveau complexe est face aux articles hors-critiques qui fleurissent chez tout le monde et que je trouve hyper intéressants alors que je me sens bien incapable de faire pareil… Je n’ai pas non plus l’envie de consacrer du temps à ça, mais je complexe quand même. On ne se refait pas. ^^)

    Et pour l’enthousiasme sur les chroniques des autres, je n’en fais pas, je pense qu’on est beaucoup dans ce cas de figure. Il y a beaucoup de critiques vraiment alléchantes qui donnent vraiment envie, mais c’est normal de ne pas pouvoir suivre. Financièrement et… temporellement (ça ne se dit pas, mais tant pis), j’en suis bien incapable. J’ai déjà tellement de livres qui m’attendent ! ^^ C’est frustrant parfois mais c’est comme ça.

    Bref, ton article est très intéressant et il pousse vraiment à se poser des questions sur soi-même.

    Aimé par 1 personne

    • Ben non, moi je dis que t’as sacrément de la chance de pouvoir aimer beaucoup de livres ! J’étais comme ça l’année dernière, et cette année, je suis plutôt en mode « gnagnagna ça pourrait être mieux », c’est franchement pas cool ! Il faut être critique, mais pas trop non plus ! Sinon, tu te sentirais insatisfaite.

      Oui, tes goûts du moment ne définissent pas tes goûts de toujours dans le futur ! Tu reviendras peut-être au jeunesse et au YA, qui sait 🙂 (tu fais peut-être une overdose ?)

      Oui, de toute façon, les pavés, ça peut aller jusqu’à deux semaines, voire plus, de lecture… Et j’ai pas l’intention de lire des livres plus courts juste pour chroniquer plus, je trouve ça bidon, je lis avant tout pour moi-même… Pour les articles hors-chroniques, c’est surtout si tu te sens de parler de tel ou tel chose, sinon on le sentirait que tu te forces. Et de toute façon, ça nous empêche pas de te lire, ce qui prouve bien qu’on te lit avant tout pour avoir des chroniques de livres, CQFD.

      Ca ne se dit pas « temporellement » ? Ah ben mince… Moi, je l’aurais sorti sans me poser la question. x) Et tu as tout à fait raison, ma PAL me rappelle que j’ai déjà plein de livres passionnants à lire !

      Merci beaucoup 🙂

      Aimé par 1 personne

      • Peut-être que la prochaine phase sera plus critique alors. 🙂 J’espère que, toi qui es plus critique, tu ne te sens pas insatisfaite pour autant et que tu prends toujours autant de plaisir à lire.

        Oui, c’est peut-être une forme d’overdose. Et aussi le fait que j’ai envie de bouquin qui me garde entre ses pages pendant plus de deux jours, d’univers riches. C’est depuis ma lecture du Dit du Genji, les romans trop vite lus me frustrent un peu (même si ça ne m’empêche pas de les aimer, rapport au paragraphe précédent, je laisse cette frustration de côté, car ce n’est pas forcément relatif au livre en question, c’est une question de contexte et d’état d’esprit, et ça roule).

        C’est ça, j’ai quelques beaux pavés qui m’attendent, mon nombre de livres lus risque d’en prendre un coup, mais bon. Ce n’est franchement pas important. Là, il se trouve que j’ai quelques chroniques d’avance, ça tombe bien, mais après, si jamais il y a un trou dans le blog, ce n’est pas bien grave.
        Et c’est très gentil, merci beaucoup ! 🙂

        Si, ça se dit ? Dans ce contexte ? Je ne sais pas… Peut-être que si alors ! ^^

        Aimé par 1 personne

      • Je t’avoue avoir eu une phase où je me trouvais assez insatisfaite, mais ça va mieux maintenant !

        Aha, oui, sacré livre, je te comprends ! Comme tu le dis, tu verras plus tard 😉

        De rien 🙂

        J’ai des doutes aussi pour le contexte… (j’ai un autre mot sur le bout de la langue, mais impossible de le sortir !)

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s