Bilan lectures de l’année 2019

Salut tout le monde ! Voici de retour l’habituel bilan annuel. Celui-ci sera un tantinet différent… Par le nombre de livres classés ! Seulement six d’entre eux sont sélectionnés… J’ai lu peu de romans qui m’ont marqué, donc même si j’aurais pu en rajouter un ou deux dans le classement, j’ai préféré me limiter à ce chiffre. Et j’ai décidé de tenir cet objectif pour les essais… ce qui a été une autre paire de manches !

bilan-lectures-2019

Même au niveau des petites descriptions de chaque livre, il me semble en avoir moins dit. Il vous faudra cliquer sur les titres pour tomber sur la chronique ou le bilan lectures qui décrit le livre plus en détail.

Allez, c’est parti !

Top romans

un-été-sans-les-hommes-cover6 – Un été sans les hommes (Siri Hustvedt)

J’ai frôlé le coup de coeur avec ce roman. Un-deux passages m’ont coupé dans le rythme de ma lecture, ce qui m’avait assez gêné. Seulement, il y a une poésie, une atmosphère qui m’a apaisée. La sororité à l’oeuvre ferait presque pleurer de plaisir.

dracula-cover5 – Dracula (Bram Stoker)

Un classique que je pensais aimer, mais sans plus. Grosse erreur car je l’ai adoré ! Il a ses défauts mais l’auteur, avec son écriture et son rythme trépidant entre autres, a réussi à me faire accrocher. Merci à la personne qui me l’a prêté.

gang-de-la-clef-à-molette-cover4 – Le gang de la clef à molette (Edward Abbey)

Si vous voulez sentir un feu de rébellion se lever en vous, ce roman est parfait ! De l’action, des sentiments, de l’humour, une nature magnifique mais défigurée par des scènes industrielles peu séduisantes. Allez-y, foncez !

la-mort-du-roi-tsongor-cover3 – La mort du roi Tsongor (Laurent Gaudé)

Après ma relecture de La porte des Enfers, j’avais un peu peur de lire à nouveau un roman de Gaudé, sachant que c’est aussi un des plus anciens. Et bien je l’ai adoré ! Des références mythologiques, de l’émotion à foison, de la beauté même dans la dureté… Un bijou !

crépuscule-du-tourment-cover2 – Crépuscule du tourment (Léonora Miano)

J’en avais entendu parler dans une vidéo et sa réputation n’est pas usurpée ! Un livre magnifique dans un cadre différent (le Cameroun), un mélange entre des problématiques de femmes dans une société patriarcale et une spiritualité cachée mais toujours existante.

martin-eden-cover1 – Martin Eden (Jack London)

Un livre magistral ! Un personnage attachant, des problématiques liés aux classes sociales… Il m’a brisé le cœur mais j’en redemande ! L’auteur est brillant dans ses descriptions pleines de justesse, pleines d’humanité. Je lirai encore Jack London par la suite, c’est certain !


Pas beaucoup de livres dans ce top, mais alors je les ai trouvés formidables ! C’est peut-être ça le plus important finalement. Il y en a deux-trois d’entre eux qui resteront dans ma tête un long moment !


Top essais

Plutot_couler_en_beaute-cover6 – Plutôt couler en beauté que flotter sans grâce (Corinne Morel Darleux)

Un petit essai au propos personnel (et donc partisan) sur la notion d’effondrement. J’ai beaucoup aimé cet essai car, même si je me méfie de ce qu’il se passe autour de cette notion, l’autrice n’est pas culpabilisante et me paraît lucide et bienveillante. Un livre court que vous aurez sûrement envie de lire plusieurs fois afin de réfléchir.

reclaim-écoféminisme-cover5 – Reclaim, recueil de textes écoféministes (Emilie Hache)

Celui-ci est un recueil de textes sur l’écoféminisme. J’avais énormément de préjugés sur cette branche du féminisme et j’avais tort sur certains points ! En ça, cette lecture, bien qu’exigeante, a été intéressante, et j’en lirai d’autres dans la même veine.

éloge-du-ver-de-terre-cover4 – Éloge du ver de terre (Christophe Gatineau)

Lu en début d’année, il m’a foutue une sacrée claque ! Je n’avais strictement aucune idée du rôle aussi capital des vers de terre (qui sont en train de mourir à cause de nous, pour info). La forme, sous forme de dialogue entre un ver de terre et un humain, avec une bonne grosse franchise, m’a bien plu.

bullshit-jobs-cover3 – Bullshit Jobs (David Graeber)

Au stade où je l’ai lu, j’avais déjà lu deux livres sur le travail et notre rapport à lui. Celui-ci n’a pas fait doublon par rapport à eux. L’auteur y parle d’un phénomène qui est une dérive du système actuel, les bullshit jobs, ou « jobs à la con ». Lecture hautement instructive et un peu flippante aussi.

pauvre-de-nous-gatineau-cover2 – Pauvre de nous ! (Christophe Gatineau)

Si je n’ai rien appris, ce livre m’a bluffée par son humanité. L’auteur (le même que pour Éloge du ver de terre) parle donc des pauvres (au sens large) et de l’oppression que leur font subir les riches, tout ceci avec un franc-parler et une simplicité qui m’ont tout de suite parlé. Il aborde aussi d’autres sujets qui m’ont surprise.

A31537_Metamorph_Trav.indd1 – Métamorphoses du travail (André Gorz)

Le meilleur d’entre tous, et de loin ! Pas sûr que ce soit le plus simple à lire par contre. L’auteur y raconte comment notre vision du travail a évolué, ce qu’il sert vraiment, comment il s’est structuré au fur et à mesure, etc. Un travail dantesque et qui révèle en plus une vérité difficile à entendre.


Un top essais qui aurait pu être plus large mais c’est déjà bien suffisant comme ça, surtout que je n’ai pas non plus d’avis définitif sur ceux que j’aurais potentiellement pu classer après.


Mention spéciale à Ce qu’il reste de nos rêves de Flore Vasseur , une biographie sur Aaron Swartz. Elle n’est pas parfaite mais elle m’a beaucoup émue.

J’ai lu 81 livres cette année. Je ne me souviens pas en détail des chiffres des années précédentes mais il me semble bien que ça tournait autour de ça. Bref, je ne pense pas que je dépasserai la centième lecture un jour et je m’en porte très bien.

Un bilan que je trouve malgré tout mitigé, et ce n’est pas qu’à cause du peu de lectures satisfaisantes. Ces derniers mois, je ne trouve plus le temps (parfois l’envie) de lire et ça m’énerve énormément. Je vais vraiment finir par vivre dans une grotte… Le monde du travail, c’est de la merde, les gens sont nazes… (cette conclusion est déjà sous le signe de la frustration, je vais arrêter là avant d’emmerder tout le monde)

Et concernant les résolutions que je prends chaque année ? Jetons un œil.


Mes résolutions pour l’année 2020

Je commence déjà à ricaner car mes résolutions de 2019… n’ont majoritairement pas été tenues.

  • Garder ma PAL autour d’une soixantaine de livres : gros LOL (on a dépassé la barre des 100).
  • Finir le deuxième tome des éditions de la Pléiade sur Camus : je crois qu’il reste dans les deux cent pages, donc… non.
  • Lire Kenzaburô Ôe : prévu pour 2020 finalement.
  • Lire plus d’essais : ah ben c’est sûr que oui.
  • Lire André Gorz : fait, avec Métamorphoses du travail et Eloge du suffisant.

Bref, pas terrible tout ça. Je vais définitivement arrêter de faire des résolutions concernant ma PAL, ça en devient ridicule. Je vais la laisser vivre et voilà (traduction : je vais acheter des livres si je veux/peux, quand je veux/peux).

Pour Kenzaburô Ôe, je ne me fais pas de souci car quand je dis que c’est prévu, c’est pour ce début d’année (oui, je prépare quelque chose…).

Pour les essais, je m’en fais encore moins, j’en ai plein dans ma PAL, ça en devient indécent.

J’ai pas lu beaucoup de femmes, je trouve… Peut-être qu’une impression mais je trouve que la différence est plus grande cette année (sûrement à cause des essais). Je ne vais pas faire de résolutions là-dessus car j’ai une PAL à diminuer (un peu) mine de rien.

Je vais essayer de lire encore James Baldwin ! J’ai deux essais de lui dans ma PAL, je peux le faire. Un roman de lui ? Aucune idée, mais dans ce cas-là, ce sera un bonus.

Je ne sais pas si je vais lire plus de mangas… J’aimerais bien mais j’ai peu de place pour les ranger, donc je sens que je vais juste suivre les deux collections que j’ai en tête (dit la fille qui va finir par craquer sur une troisième). On verra bien où le vent me mène. (edit : j’ai déjà craqué pour une troisième mais elle sera courte, alors ça va)

Je voudrais lire Svetlana Alexievitch à nouveau (l’autrice toujours au minimum dans le top 3 de mes bilans des années précédentes, oui), je voudrais confirmer mon coup de cœur pour cette écrivaine.

Lire des essais, c’est certain… mais en lire plus en rapport avec la nature ! Je trouve que je reporte pas mal ces lectures que j’ai depuis quelques mois, voire un an, dans ma PAL. Rien ne va plus.


Voilà, ce bilan est terminé ! Comment s’est passé votre année de lectures 2019 ?

Et bonne année à vous bien sûr !

31 réflexions sur “Bilan lectures de l’année 2019

  1. Je garde en tête le recueil de textes écoféministes et Bullshit Jobs découverts grâce à toi d’autant que je me suis promis de lire au moins deux ou trois essais cette année.
    Je te souhaite bonne chance pour tes résolutions, tes envies de lecture et bon courage pour ton travail !

    Aimé par 1 personne

  2. Tu as bien raison de ne pas te prendre la tête pour l’année 2020. Je suis comme toi toute frustrée quand je n’ai pas le temps de lire et lire autant que je voudrais. Dans ces moments là j’essaie de recadrer les choses et de me dire que la lecture doit rester avant tout un passe-temps et un plaisir !

    Aimé par 1 personne

    • Merci à toi, je t’espère aussi de très bonnes lectures 😉
      « Dracula » est bien meilleur que ce que les gens qui ne l’ont pas lu pensent, j’espère que ta chronique aidera !

      J'aime

  3. 81 livres, je trouve que ça fait déjà beaucoup!
    Le seul que j’ai lu dans ton top, c’est « Dracula ». Je l’aime beaucoup, du coup je suis bêtement contente que tu l’aies apprécié! Sinon moi ma résolution ce serait juste de lire un peu plus, et surtout de choisir un peu mieux, parce que cette année n’a pas été très brillante de mon côté non plus!

    Aimé par 1 personne

    • Merci beaucoup ! Mais n’oublie pas qu’il y a aussi des livres à bulles là-dedans 😛
      Sinon, pareil que toi, j’aimerais lire un peu plus. J’ai plein d’essais super intéressants dans ma PAL ! Hâte de voir tes prochaines lectures !

      J'aime

  4. Tant mieux si Dracula t’a plu. Je vais tenter de le lire même si j’avais abandonné avec le style qui me semblait un peu lourdeau (je suis pas un grand lecteur comme toi.). Je te conseille le film de Coppola qui est vraiment une pépite en plus d’être plutôt fidèle au bouquin (pour ce que j’en sais.).

    En attendant j’ai déjà 2 bouquins de ton auteur favori qui attend. J’ai peur de ne pas être a la hauteur pour les apprécier.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, ne t’inquiètes pas si tu n’y arrives pas, c’est quand même un gros livre en plus ! Et y a une partie après le château qui m’a ennuyée, il faut s’accrocher.
      Je regarderai ce film alors ! (en espérant que pour une fois, on y retrouve le livre… Pas comme pour « Je suis une légende » si je m’en tiens à ce que tu as dis 😛 )

      « La Chute » te plaira, je pense. « L’Etranger », c’est pour tout le monde pareil, ça passe ou ça casse…

      J'aime

      • Je te dirais si ça casse alors.
        J’ai désormais une pile dans ma chambre, c’est peut être le début de la fin ! J’espère que je ne vais pas avoir une pile de 100 bouquins comme toi, j’ai déjà un paquet de figurines qui attendent une peinture.

        A chacun ses vices, j’aimerai dire.

        Aimé par 1 personne

  5. Je vais garder ce bilan dans un coin de mes favoris vu que tout m’intéresse dedans ! Je n’ai lu que Dracula que j’avais adoré (dans le genre « bouquin vachement bien (selon moi) sur lequel les gens semblent avoir pas mal de préjugés », je te conseille aussi Frankenstein !) mais tout le reste est à découvrir. Côté essai, je me note notamment Eloge du ver de terre et Bullshit Jobs qui, je sens, va drôlement me motiver vis-à-vis du monde du travail…
    Bon courage pour la PAL. c’est mon objectif de l’année mais si je n’arrive pas à la baisser réellement, j’abandonnerai l’idée !

    Aimé par 1 personne

    • Ah oui, tu fais bien de me faire penser à « Frankenstein » car en effet, il fait partie de ces livres sur lesquels j’ai des préjugés !
      Genre on a besoin de lire des livres sur le travail, nous deux xD
      Merci en tout cas ! (je te comprends, c’est plus dur que ce que je pensais…)

      Aimé par 1 personne

      • J’en avais aussi pas mal quand j’ai commencé ma lecture (je n’ai jamais été particulièrement dingue des vampires (même si j’ai adoré Dracula et que j’ai eu ma période Twilight… no comment) mais j’avais peur de trouver le monstre trop… grossier par rapport à Dracula (j’avais eu les deux livres en même temps) et donc de ne pas accrocher du tout) et finalement je l’ai dévoré. J’avais adoré la narration et il me semble que j’avais bien détesté le docteur tout en étant terriblement touchée par son « monstre ».

        Bien vrai ! Je devrais peut-être lire des livres bien capitalistes pour essayer de rentrer dans le moule de la bonne travailleuse plutôt… ^^

        Je crois que j’en suis à moins un livre depuis le début de l’année (après avoir fait les plus et les moins), ça promet…

        Aimé par 1 personne

      • Oui, tu viens de deviner le risque que je crains dans ce livre. Tu me rassures du coup !

        Et les livres capitalistes, ce n’est pas ce qui manque…

        C’est déjà pas mal, je crois que la mienne est en augmentation xD

        Aimé par 1 personne

  6. J’avais entendu parler de Bullshit jobs à la radio. Ton avis me confirme qu’il faut que je le déniche quelque part !
    J’avais bien aimé Un été sans les hommes, si j’en crois ce que j’avais écrit sur mon blog à son propos. Les livres de Siri Hustvedt sont toujours une source de réflexion.
    Quant à Martin Eden, je me suis promis de le lire. En 2020, peut-être ?

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s