Le mois spécial Japon

Si vous allez voir que mes lectures ont changé un tantinet ce mois-ci dans le prochain bilan lectures, elles ne vont pas revenir « à la normale » le mois prochain non plus ! En effet, j’ai décidé de lire des romans d’auteurs japonais et des essais sur le Japon, auteurs français et japonais confondus.

le-mois-spécial-japon

Pourquoi ce choix ? Comme certains d’entre vous le savent, j’ai fait des études en japonais que je n’ai malheureusement pas réussi. Je pense que cet échec a été une sorte de traumatisme (première fois que je l’avoue…) car j’ai complètement coupé les ponts avec tout ce qui a trait au Japon : la langue, la culture, mes lectures… J’ai certes lu des auteurs japonais et continué à lire quelques mangas mais de façon très anecdotique. Très clairement, je n’avais plus aucun lien avec ce pays que j’adorais pourtant. Je ne voulais plus en entendre parler, c’était très clairement source de douleur pour moi. (bien sûr, il y avait aussi d’autres choses mais cet article n’est pas le lieu pour en parler)

Mais d’abord, il fallait que je m’en remette. Cela m’aura donc pris des années (4 ans !) mais je commence enfin à sortir la tête hors de l’eau. Et je compte débuter avec ce mois spécial qui va me permettre de me concentrer sur un sujet que j’adorais fut un temps et pour lequel je ressens une certaine nostalgie. Je ne sais pas quel sera le résultat (peu de chances que j’y revienne pour de bon comme à l’époque) mais j’espère que ce sera un minimum positif.

J’ai déjà une idée de ce que je vais lire, je vais vous présenter ça maintenant !


Les livres que je suis certaine de lire

les-japonais-karyn-poupée-coverLes Japonais (Karyn Poupée)

Celui-ci est un essai que j’avais déjà commencé à l’époque mais pas terminé pour les raisons que vous connaissez. De plus, comme il est concentré sur la période contemporaine du Japon que je connaissais très bien à l’époque, sa lecture m’ennuyait un peu ! Je compte le recommencer parce que ne pas l’avoir terminé m’agace.

A13690_arrachez-ls-bourgeons_OA.inddArrachez les bourgeons, tirez sur les enfants (Kenzaburô Ôe)

J’avais dit dans mon bilan lectures de l’année 2019 que j’avais finalement prévu de le lire pour 2020 ! On y est maintenant. Un auteur assez insaisissable pour moi : je l’aime vraiment beaucoup mais je suis incapable d’expliquer en quoi, ni même de décrire ce qui est intéressant dans ses romans et nouvelles. Perturbant… Et je ne vois pas pourquoi ça changerait avec cette œuvre.

la-formule-préférée-du-professeur-coverLa formule préférée du professeur (Yoko Ogawa)

Un cadeau de cette chère Maned Wolf ! Merci encore ! L’autrice est très réputée parmi ses compatriotes japonais et s’il doit bien y avoir une découverte à faire, c’est celle-là. Je suis loin de m’y connaître en littérature japonaise et j’espère que j’apprécierai. Tout le monde n’aime pas cette littérature mais ce serait encore plus la honte pour moi si je n’y accrochais pas.

le-japon-dans-le-monde-coverLe Japon dans le monde (Guibourg Delamotte)

C’est un essai qui compile des articles, des textes assez récents sur la situation actuelle du Japon sur plein de plans, comme la politique intérieure mais aussi extérieure. J’étais très au courant avant… mais comme je l’ai dit, c’était avant. J’espère une remise à niveau sur ces sujets et sûrement apprendre des choses !


Les livres que je peux potentiellement lire

incolore-tsukuru-tazaki-coverL’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage (Haruki Murakami)

De cet auteur, j’avais beaucoup apprécié certaines de ses nouvelles mais beaucoup moins un de ses romans les plus connus et appréciés, Kafka sur le rivage (j’en ai créé des déceptions…). Je suis donc dans un entre-deux assez désagréable, peut-être que j’aurais le fin mot de l’histoire ce mois-ci.

le-livre-du-thé-coverLe livre du thé (Kakuzô Okakura)

J’ai pas besoin de vous dire de quoi parle ce livre, je crois que tout le monde a compris. J’y connais rien à rien sur le sujet du thé, je vois ça comme une tradition fascinante mais je ne sais pas pourquoi, ni si ma vision sûrement très stéréotypée a une part de vrai, comment on le pratique, etc. Une occasion d’y voir plus clair.

les-Japonais-lignes-de-vie-coverLes Japonais : lignes de vie d’un peuple (Raphaël Languillon-Aussel)

Il a l’air d’être passionnant, celui-là ! L’auteur rencontre vingt-trois personnes japonaises, toutes très différentes : un salaryman, un professeur, une entrepreneuse divorcée, un manager d’un bar gay… L’objectif de l’auteur est aussi de montrer que malgré le conformisme de la société japonaise, on peut aussi y voir des profils très divers.


J’en ai d’autres mais ils ne sont pas prioritaires, donc j’ai trouvé inutile de même les mentionner. Il se peut, selon les craquages en librairie du mois prochain, que je lise des mangas…

Je ne pense pas tout lire (à part les 4 premiers) car on ne sait jamais ce qui peut se passer et de toute façon, ça fait bien longtemps que je n’ai pas lu 7 livres et plus qui ne soient pas des BDs.

J’espère pouvoir vous en offrir une conclusion positive comme je l’espère !

10 réflexions sur “Le mois spécial Japon

  1. Je serai très intéressée par tes retours sur les essais! Le Japon et sa culture m’intriguent énormément. Pour la littérature, je n’y connais rien à part Murakami vis-à-vis de qui je suis assez mitigée (j’ai aimé certaines choses mais je n’ai pas non plus pu finir « Kafka sur le rivage », par exemple…).

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s