L’atlas des femmes, de Joni Seager – les livres féministes #21

atlas-des-femmes-coverCe livre n’a l’air de rien mais il a été très intéressant à lire ! Ce n’est pas de la théorie à lire ou autre, plus des graphiques et des statistiques, donc cet article sera un peu plus court que les autres. Mais il vaut le coup que je vous en parle, avec quelques petites remarques.

L’atlas des femmes compilent des statistiques sous forme de graphiques ou de diverses illustrations. Mais ça ne vous ai pas balancé au hasard, tout est très bien structuré en catégories, que voici :

  • les femmes dans le monde (inégalités homme-femme, espérance de vie, droits des lesbiennes…)
  • maintenir les femmes à leur place (crimes « d’honneur », violences domestiques, féminicides, chantages à la dot…)
  • reproduction (contraception, mortalité maternelle, IVG…)
  • politiques du corps (sport, beauté, excision, traite sexuelle…)
  • santé (cancer du sein, VIH, toilettes…)
  • travail (inégalités de rémunération, chômage, travail des enfants, accès à l’eau…)
  • éducation et connectivité (niveaux d’étude, alphabétisme, Internet et réseaux sociaux…)
  • propriété et pouvoir (propriété foncière, extrême pauvreté, inégalités de richesse, comptes bancaires…)
  • pouvoir (droit de vote, femmes politiques, forces armées…)

J’ai été agréablement surprise que les droits LGBT soient abordées, même si c’est rapidement. Les statistiques présentées montrent souvent, quand il s’agit des États-Unis, la différence entre les classes ethniques, donc on peut aussi voir que le racisme est à l’œuvre, qu’il s’applique aussi pour les femmes et qu’il peut bien y avoir une différence au niveau du genre car les hommes cis racisés seront plus avantagés.

Il ne faut pas tout prendre pour argent comptant, d’autant plus que les chiffres proposés ne datent pas tous de la même année (ni même pour la même situation où une échelle peut se mettre en place) et que les situations peuvent vraiment être différentes selon les pays. Par exemple, une carte montre le taux de femmes par pays qui déclarent avoir subi des violences conjugales et l’Italie et la Pologne ont un taux plutôt bas par rapport à la Finlande… Qui y croit, sérieusement ? Les mêmes mesures d’égalité homme-femme ne sont pas mises en place partout. De plus, la culture en elle-même empêche les femmes de les déclarer, même anonymement. Elles n’osent pas par honte, par peur de reconnaître elles-mêmes le danger qu’elles vivent. Le déni permet parfois de survivre… Sans compter que les violences conjugales sont tellement minimisées dans certains pays que certaines doivent penser que ce qui leur arrive est justifié et normal. Dans ce cas-là, comment veux-tu déclarer une violence qui n’en est pas une à tes yeux ?

Si vous lisez ce livre, vous noterez que certains pays ne jouent pas le jeu. J’en ai remarqué un (la Mauritanie, je te parle – même si tu n’es pas le seul pays dans ce cas) qui est toujours en gris, « données non disponibles »… On se doute que les droits des femmes ne sont pas leur priorité. D’autres non plus mais il y a quand même des chiffres de disponible, ce qui permet d’avoir un aperçu de la situation.

Il va falloir donc user de vos méninges. Tout n’est pas parfaitement exact, la prise de recul est nécessaire. Ce livre vous permet d’avoir quand même une bonne idée de la conjoncture des femmes dans le monde, même s’il faut parfois rester prudent. Les sources des statistiques sont consultables à la fin de l’ouvrage.

Un très bon livre qui représente un travail titanesque, bravo et merci à l’autrice pour ça.

Le point fort de ce livre sont ses nombreux graphiques tout en couleurs ! Il peut y avoir quelques coquilles mais ça reste rare. Pour terminer cet article, j’ai quelques photos à vous proposer de ce qu’il peut y avoir dans ce livre. Je me rends compte que mon choix de couleurs ne représente pas la diversité qu’on y trouve (je me suis plus intéressée à la diversité des graphiques) mais j’espère que ça vous plaira quand même !

photo-article-atlas-des-femmes-1

photo-article-atlas-des-femmes-2

photo-article-atlas-des-femmes-3

photo-article-atlas-des-femmes-4

photo-article-atlas-des-femmes-5

3 réflexions sur “L’atlas des femmes, de Joni Seager – les livres féministes #21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s