Bilan lectures #52 – septembre 2021 + demande pour une FAQ

Un mois qui n’aura pas été parfait mais j’ai quand même fait de bonnes lectures ! Pas sûr que ça s’arrange le mois prochain, une fatigue inexplicable commence à agir sur moi (c’est toujours comme ça, c’est frustrant).

Enfin, on verra bien ! En attendant, voici les lectures que j’ai faîtes, plutôt bonnes dans l’ensemble (à l’exception d’une).

Dating Fatigue (Judith Duportail)

Judith Duportail a écrit un livre qui s’est fait remarquer, donc vous la connaissez peut-être déjà : L’Amour sous algorithme. Du coup, elle pourrait paraître confiante parce qu’elle connaît bien les coulisses des applications de rencontre, notamment Tinder, mais en fait, pas vraiment. Elle est aussi perdue que nous sur les relations amoureuses et nous raconte ses doutes, ses tatônnements, causés en partie par toutes les incivilités connues sur ce genre de plateformes (le ghosting notamment). Elle fait une pause affective, ce qui lui permet de mieux observer les choses avec recul. Même si sa vie, son vécu, sont sensiblement différents du mien (qui c’est la meuf qui passe son temps à fuir ? C’est bibi), elle a réussi à me toucher. Si tout ce qu’elle raconte ne me parle pas forcément, je trouve le propos et l’analyse intéressantes. Ça m’a aussi amené à une réflexion (plus poussée, j’avais déjà commencé) sur les relations amoureuses (ou amicales) que je souhaitais ou non. L’autre livre que j’ai chroniqué et lu à la suite m’a aussi aidé sur ce plan. L’inégalité qui pèse forcément dans un couple hétéro est abordé (à un moment ou à un autre, on y vient). Judith Duportail m’a impressionnée car elle a confié des choses, des pensées assez intimes, que je n’aurais jamais osé révéler dans un livre à destination de milliers de personnes. En clair, son récit m’a fait beaucoup de bien, malgré ma gêne sur certaines révélations (plus pudique que l’autrice).

Lire la suite