Challenge Lire des autrices des 5 continents – bilan

Le bilan, c’est que je suis très très loin de l’avoir complété et que ce n’était même plus un objectif durant la deuxième moitié de l’année. Allez, à bientôt !

… Bon, je vais développer le topo un peu plus que ça. A la fin de l’année dernière, je me disais que j’avais pas assez lu d’autrices de partout dans le monde et je me suis dit que m’imposer le challenge d’en lire en 2021 serait bien, j’en avais même fait un article.

Je devais lire deux (voire trois) autrices de chaque continent. J’étais motivée… L’année 2021 était elle aussi motivée à me mettre des bâtons dans les roues. Arrivée en juillet, je m’étais dit que ce n’était pas la peine de me torturer autant et que j’allais bien faire ce que je pouvais par la suite (c’est-à-dire pas grand-chose).

J’ai quand même lu quelques-uns des livres que j’avais prévu mais ne vous attendez pas à grand-chose. En plus, je n’ai fait aucune chronique, ce ne sera que des bilans lectures en lien…

Orgueil et Préjugés (Jane Austen)

Fallait bien que je finisse par le lire un jour, ce classique ! A force de voir tout le monde en parler et de ne rien comprendre… Malgré mes craintes, j’ai beaucoup aimé ma lecture… mais sans que ce soit le coup de cœur qu’on m’avait tant annoncé. La première moitié du roman m’avait beaucoup intéressé, je trouvais ça vivifiant toutes ces réflexions sur les codes sociaux du milieu bourgeois/aristocrate anglais. Mais la deuxième partie était plus convenue à mon sens. Une très belle écriture mais sur le fond, j’avais un truc à redire. En tout cas, je l’ai lu au bon moment, j’avais besoin d’une lecture comme ça à ce moment-là.

Apatride (Shumona Sinha)

Ben dis donc, c’était bien mieux que ce que je voyais comme critiques sur Internet ! Ce n’était pas excellent mais cela valait bien la peine de le lire ! L’écriture est loin d’être révolutionnaire mais les sujets explorés sont très intéressants (question de goût, j’imagine…). J’ai beaucoup aimé lire ce roman et s’il vous fait quand même peur, sachez que le livre est court. Je pense que lui donner sa chance est pas mal : c’est pas mauvais comme je le lis un peu trop souvent…

L’arbre à pain (Célestine Hitiura Vaite)

Encore un livre que j’ai lu au bon moment ! Cette lecture a été très rafraîchissante. Là encore, si vous vous attendez à une écriture sublime, il faut passer votre chemin mais l’ambiance humoristique de cette vie quotidienne, entremêlée de drames, vous changera sûrement les idées. J’ai vu que c’était sorti en poche chez 10/18 cet été… Il fallait penser à moi, j’ai le grand format ! (je me sens bête du coup) Il y a du sexisme aussi par moments mais les femmes du récit ne sont pas idiotes (on est loin du féminisme ceci dit)…

Petits secrets, grands mensonges (Liane Moriarty)

Ceci est un roman que je sous-estimais pas mal parce que tout le monde en parlait. A tort car j’ai vraiment beaucoup aimé ! Je pense même que c’est ma meilleure lecture des ouvrages dont je parle ici. La description des rouages des codes sociaux dans le cadre d’une vie de parent à l’école maternelle, ce qu’ils impliquent, etc, c’était vraiment instructif, drôle, dramatique, très bien expliqué et écrit. Et pour la personne coupable (oui, on est sur ce genre d’histoires), je n’ai rien vu venir (comme d’habitude). Une lecture que je ne regrette pas du tout.


Et… c’est tout.

J’avais aussi tenté Beloved de Toni Morrison mais contrairement à deux autres livres plus haut, ce n’était pas le moment pour moi de lire un livre qui exige d’avoir un esprit clair et concentré. De plus, j’étais confuse, il ne m’a pas passionné. Je l’ai abandonné à la moitié, je ré-essaierai plus tard. Ça me frustre un peu de ne pas y être arrivée du premier coup car j’avais déjà lu Love de cette autrice et j’avais beaucoup aimé… Je tenterai à nouveau avec L’oeil le plus bleu, afin de laisser ce sentiment négatif s’estomper.

Bon, clairement un échec, ce challenge .Je me suis rendue compte en juillet que ça n’allait pas être possible (ok, je m’en doutais déjà depuis un moment, mais on va dire que je l’avais enfin reconnu ouvertement dans mon cerveau). J’essaie de me rassurer en me disant que j’ai les livres dans ma PAL au moins (sauf La grève des battù d’Aminata Sow Fall qui n’est jamais arrivé à ma librairie, ça fait un an que j’attends, ce n’est pas une blague) et que je peux les lire dans le futur.

Ça m’ennuie un peu mais quand je vois le désastre niveau lectures des mois d’octobre et novembre, je me dis que ça aurait fini par arriver à un moment ou à un autre. Alors je relativise un peu. Ça me permet aussi de me dire que je mets les challenges en pause pour le moment, ce n’est clairement pas pour moi pour l’instant.

Et puis j’ai lu d’autres femmes non inclues dans ce challenge : Aki Shimazaki, Svetlana Alexievitch, Fatima Daas, … Sans compter les essais.

Donc voilà, un mauvais bilan mais pas non plus une mauvaise conclusion. J’essaie de moins me prendre la tête et on voit le résultat. Ça me met moins de pression et c’est agréable.

Publicité

16 réflexions sur “Challenge Lire des autrices des 5 continents – bilan

  1. Pour La grève des battù, je crois qu’il était édité par Le serpent à plumes. Cette très belle maison d’édition à déposer le bilan. Donc je crois que tu ne le recevras, jamais. Avec le temps, tu va sans doute réussir à tenir ton objectif.

    Aimé par 1 personne

  2. Liane Moriarty est souvent sous-estimée (à commencer par moi) alors que ses bouquins sont plus profonds qu’ils n’en ont l’air. J’en ai lu trois à date et il me faudrait remettre ça (mais je la réserve toujours pour les voyages en avion pour que j’évite de trop flipper et les voyages, ben c’est plus trop tendance. Il me faudrait trouver d’autres circonstances de lecture). Je lis assez facilement diversifié sur un plan géographique. Certes, certains continents sont un peu oubliés (Afrique et Amérique latine pour ne pas les citer) mais je joue la diversification à l’échelle des pays (24 pour cette année, soit un peu plus que ma moyenne, et rien en Afrique malheureusement – ces chiffres sont globaux : je n’ai pas trié par genre).

    Aimé par 1 personne

    • Ben tu vois, je l’ai sous-estimée aussi. Mais c’est bien qu’on soit surpris positivement ! (normalement, c’est plutôt l’inverse…) Oui, je crois que tu peux te trouver une autre circonstance de lecture…
      J’ai rien lu d’Afrique et d’Amérique latine cette année, c’est pas moi qui vais te dire grand-chose. Ca vient aussi sûrement du fait que ce ne sont pas des ouvrages très mis en avant…

      J’aime

  3. Coucou ! Même si tu n’y es pas arrivée, je trouve ça chouette de se fixer un horizon (lire plus d’autrices de différentes régions du monde) plutôt qu’un objectif chiffré dans un temps limité, et source d’insatisfactions et de frustrations. Dans ta liste, Apatride me fait envie !! De belles découvertes en perspective 🙂 A tout bientôt ! Lybertaire

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s