Fascisme fossile, de Zetkin Collective

Résumé

L’élévation des températures et la montée de l’extrême droite forment deux menaces chaque jour plus pressantes. Or leur combinaison est explosive. Ce livre est une première tentative de penser ensemble les deux phénomènes. Qu’ont dit, écrit et fait les partis nationalistes en matière d’écologie et de climat durant les deux dernières décennies ? Devant l’abondance de preuves scientifiques, ils ont nié le réchauffement et se sont placés en défenseurs de l’industrie fossile. Dans son ensemble, l’extrême droite abhorre les éoliennes, s’oppose aux accords climatiques et nourrit de théories conspirationnistes sa détestation des mouvements écologistes. Même quand elle se revendique d’un « nationalisme vert », ses positions restent en toutes circonstances déterminées par la défense du territoire et son obsession de l’immigration. […]

Chronique

Je vais d’abord vous présenter le Zetkin Collective car ils ne sont pas connus du grand public. Le nom vient de Clara Zetkin, que vous connaissez peut-être déjà, qui était une marxiste allemande qui a étudié le mouvement fasciste dans les années 1920, entre autres (dans ma tête, c’était surtout une féministe qui a créé la journée des droits des femmes). Ce collectif suédois a cet objectif-là, mais pas que. Ils analysent donc bien le fascisme mais aussi et surtout le rapport de ce dernier à l’écologie, et cela va les mener au nationalisme (évidemment) et aux énergies fossiles. Allez, je vous embarque avec moi pour parler de ce livre déprimant (passionnant mais déprimant).

Lire la suite