Mon évolution politique : de la droite à l’extrême-gauche

Il faut commencer par un fait que peu de gens soulignent dans les témoignages où ils expliquent être passé de la gauche à l’extrême-droite. Je mets au masculin car je n’ai vu que des hommes – bien qu’on pourrait rajouter d’autres femmes médiatiques mais des hommes aussi, et ils sont bien plus nombreux. Je les vois très rarement dire d’où ils partent comme milieu social, ce serait intéressant pourtant… (une exception venant des classes populaires ne prouve rien).

Personnellement, je suis un mélange entre la classe populaire et la classe moyenne basse. J’ai un privilège : celui d’être blanche (pas celui d’être valide mais je ne l’ai su vraiment que plusieurs années après être devenue majeure, même si je m’en doutais vaguement). Et dans ma ville de bourgeois·es, y a plutôt intérêt… Je navigue dans une famille qui vient de la classe populaire des deux côtés mais qui a franchi la barrière pour atteindre la classe moyenne, voire la classe moyenne haute pour certain·es.

Lire la suite