Écologie : la perte de temps n’est plus permise

Cet article sonnera un peu « donneur de leçons » à certain·e·s mais il faut être honnête et réaliste. Je me suis intéressée au sujet de l’écologie en 2018 à travers deux livres sur la décroissance qui étaient très bien, là n’est pas le problème. Le problème, c’est le reste : ce qu’on nous conseille (très fortement) de lire. Franchement, comme j’étais perdue au début, je pense m’être laissée avoir (et je ne suis probablement pas la seule).

Lire Pierre Rabhi (ok, ça, je n’ai jamais fait à part à travers des articles), des collapsos ou d’autres livres sur l’écologie individuelle (qui ne remettent pas en question le système politique), tout est inoffensif et quelque part, culpabilisant envers l’individu. Il faut quand même rappeler que le consommateur/citoyen est responsable entre 25% et 30% de ce qui arrive (je donne une fourchette car c’est différent selon les sources).

Lire la suite

Mon évolution politique : de la droite à l’extrême-gauche

Il faut commencer par un fait que peu de gens soulignent dans les témoignages où ils expliquent être passé de la gauche à l’extrême-droite. Je mets au masculin car je n’ai vu que des hommes – bien qu’on pourrait rajouter d’autres femmes médiatiques mais des hommes aussi, et ils sont bien plus nombreux. Je les vois très rarement dire d’où ils partent comme milieu social, ce serait intéressant pourtant… (une exception venant des classes populaires ne prouve rien).

Personnellement, je suis un mélange entre la classe populaire et la classe moyenne basse. J’ai un privilège : celui d’être blanche (pas celui d’être valide mais je ne l’ai su vraiment que plusieurs années après être devenue majeure, même si je m’en doutais vaguement). Et dans ma ville de bourgeois·es, y a plutôt intérêt… Je navigue dans une famille qui vient de la classe populaire des deux côtés mais qui a franchi la barrière pour atteindre la classe moyenne, voire la classe moyenne haute pour certain·es.

Lire la suite

Les 5 ans du blog : incroyable ! + FAQ

Mon blog a donc atteint ses 5 ans… Comme je le disais auparavant, c’est assez incroyable quand on sait comment je suis : je termine rarement quelque chose. Là, ce n’est pas une question de fin mais je pensais en commençant ce blog que ça ne durerait que quelques mois. On voit le chemin parcouru depuis ! (c’est moi ou je dis ça à chaque article de l’anniversaire de mon blog ?)

Mais le truc qui est vraiment encore plus incroyable, c’est que je n’ai pas envie d’arrêter… En tout cas, à l’instant T. Peut-être que je changerai d’avis dans quelques mois. Mes goûts littéraires n’ont pas tellement changé depuis ce que j’avais dit la dernière fois (quelques romans, mangas, essais sur le féminisme, l’écologie, des problématiques sociales, des livres pratiques…), pas grand-chose à vous annoncer de plus de ce côté-là. Par contre, je peux dire qu’un truc a évolué, et pas dans le bon sens : mon rythme de lecture ! Alors que je n’étais certes pas trop rapide mais le rythme restait correct, ce dernier a diminué ! On dirait une tortue ! Et du coup, ça s’en ressent forcément sur ma rédaction d’articles pour le blog.

Je ne sais pas trop quoi dire à part que je remercie les personnes qui sont encore là pour me suivre, ça me fait très plaisir. D’autres ne sont plus là pour différentes raisons personnelles mais ce n’est pas grave ! Merci aux personnes qui restent de me faire encore confiance malgré ma baisse de rythme.

Dans le bilan lectures de septembre, j’ai organisé une FAQ. J’ai aussi demandé votre participation sur Twitter et Instagram et je vous en remercie. Voici mes réponses à vos questions ! (si certaines questions se ressemblaient, je les ai fusionnées)


Lire la suite

Les personnes que j’admire #1

On admire tous des personnes. On en admire peut-être plus qui soient fictionnelles, je vais vous parler de celles qui ont existé ou existent.

Je suis très attirée par les personnes humanistes, qui ont à coeur d’améliorer le monde ou d’y participer, plutôt. On peut se dire que je dois avoir des coups de coeur assez nombreux, c’est une erreur. Je ne vais pas tomber sur le charme du/de la premier·ère venu·e, juste parce qu’iel prétendra ceci ou cela. Je suis du genre méfiante, j’observe de loin d’abord et j’en tire ensuite les conclusions.

Il se peut donc que les personnes que vous admirez me laissent de marbre, et puis il y a un aspect très subjectif derrière tout ça. Peut-être qu’iels rencontreraient une grande partie de mes critères (oui, je suis exigeante) mais que voulez-vous, parfois ça ne matche pas.

Les personnes que j’admire sont donc très rares. De plus, ce qui contribue à cette rareté, c’est aussi mon exigence : selon l’époque à laquelle a vécu la personne, le lieu géographique où elle a vécu, son origine sociale, etc, je vais être plus ou moins clémente. Bref, je suis relou, n’essayez pas de comprendre le procédé car il y a une bonne dose d’instinct derrière tout ça.

Je vais maintenant vous présenter cinq personnes que j’admire. Il y en a plus que ça mais je ne les connais pas encore très bien pour certaines, alors je vais attendre. La première n’étonnera pas les habitué·e·s. C’est parti !

Lire la suite

4 ans que ce blog dure et on se demande comment

Encore une année où je ne sais pas trop quoi faire pour cet article… Il n’y aura rien de spécial pour celui-là. C’est 2020, c’est une année de merde, ok ? Mon blog se met juste au diapason.

D’ailleurs, j’ai pas énormément publié non plus, surtout ces derniers temps… Ni tant lu que ça non plus. Ça me frustre pas mal d’ailleurs car ma PAL grossit vraiment beaucoup, que je sais que certaines lectures vont me prendre du temps, et d’autant plus en raison de mes problèmes personnels et de mon angoisse.

Le seul truc intéressant on va dire, c’est que mes lectures évoluent beaucoup depuis le début de ce blog. Vous l’avez sûrement remarqué si vous me suivez depuis longtemps, je lisais beaucoup de romans et quelques essais par-ci par-là. Maintenant, c’est moitié l’un, moitié l’autre, avec un avantage certain pour les essais. Je recommence à lire des mangas plus régulièrement, mais aussi des livres pratiques, parfois documentaires…

Lire la suite

Mon évolution sur le sujet de l’écologie

Voici un sujet à ne pas prendre à la légère. Vous êtes paumés comme je l’étais au début ? Vous avez peur de faire des erreurs ? J’en ai fait, et je vais vous partager mon « expérience ».

photo article évolution écologie

La prise de conscience

Comment est-ce que ça a commencé ? Comme ça arrive très souvent : quand je ne m’y attendais pas. J’avais deux livres depuis un moment dans ma PAL sur la décroissance, ça traînait et puis un jour… je me suis décidée. Quelle claque je me suis prise !

J’étais dans un moment de ma vie très compliqué et je ne savais pas où donner de la tête sur ce sujet qui me plongeait encore plus dans le désespoir que je ne l’étais déjà. Heureusement pour moi, un livre de Cyril Dion, Petit manuel de résistance contemporaine, est sorti un mois après mes lectures sur la décroissance. Ça m’a bien aidé à mieux cerner les problèmes, ainsi que les solutions qu’on pouvait utiliser. Non, pas besoin de se flageller ! Mais de prendre ses responsabilités.

Lire la suite

3 ans du blog – comme quoi !

Je ne l’aurais pas cru si on me l’avait dit quand j’ai commencé ce blog. J’ai cette tendance assez facile au découragement, donc il aurait été plutôt logique que je n’atteigne même pas les 1 an à la base. Mais je me suis accrochée aux livres, et donc à mon blog. Trop de choses dans ma tête sur mes lectures, il fallait que j’extériorise. Et donc, 3 ans que je déblatère mes opinions.

3-ans

Malheureusement, je n’ai pas eu trop le temps de penser à faire cet article, à ce que j’allais y écrire, et pourtant, ça se fête dignement, les 3 ans ! Mais ça attendra la prochaine fois, s’il y en a une…

J’ai décidé de revenir sur mes articles passés, ceux dont je suis fière. (ceux dont j’ai honte me viennent plus facilement en tête…) Avoir ce genre de recul peut me permettre de voir que je ne suis pas une complète naze car très clairement, j’ai eu le temps de me dire ces derniers temps que j’étais inadaptée à tout.

Donc je vais faire une recension, sans forcément les classer parce que je suis incapable de juger de manière aussi précise. Ou plutôt si, mais assez sévèrement, et j’aimerais lâcher du lest en ce moment.

Lire la suite

Comment suis-je devenue féministe ?

Il était obligatoire que cet article sorte un jour. Je vous fais chier avec une série d’articles sur des livres féministes quand même… Mon parcours est assez classique ceci dit. Et comme beaucoup de femmes, à quelques exceptions, j’ai commencé par penser que le féminisme était nul en plus d’être inutile (ça commence bien, cette affaire). Pourtant, j’aurais dû réfléchir plus tôt. Pas comme si je subissais le sexisme comme toutes les femmes, d’autant plus quand tu es considérée comme une fille laide par la société (du coup, tu vis aussi des choses différemment).

comment-suis-je-devenue-féministe-1-ter

(si vous vous demandez si j’ai lu tous les livres sur les photos, la réponse est non – il y en a un que je n’ai pas lu sur chaque photo)

Subir le sexisme sans pouvoir le nommer

Ça a commencé tôt pourtant, d’aussi loin que je m’en souvienne. Je ne me souviens pas de tout, bien sûr. Mon premier souvenir marquant est survenu quand j’avais 7 ans.

C’est cette règle de grammaire qui dit que « le masculin l’emporte toujours sur le féminin »… Ca m’avait tellement outrée ! Alors les gens qui disent qu’on s’en fout, que ça n’a aucune incidence… Oh que si ! C’est même assez incompréhensible, alors qu’on t’avait dit qu’un des principes de ton pays, c’est « égalité »… Et quand on dit qu’à cet âge, les garçons ont autre chose à foutre que de s’en réjouir… Encore une fois, si, ils en étaient très contents ! Ils ont très bien compris, parmi les innombrables indices qui leur étaient donnés dans leur quotidien, que leur sexe les rendait supérieurs aux filles… Ils jubilaient, même ! Vous êtes bien naïfs ! On a protesté mollement (que pouvions-nous faire au CE1 ?) et j’ai « oublié » cet épisode…

Lire la suite

Mes « unpopular opinions »

J’ai longuement hésité à faire cet article. J’ai confié quelques-unes de mes potentielles bombes polémiques à quelqu’un qui m’a dit « Ouiii, vas-y, fais-le » et, dubitative par cette réaction, j’ai fait un sondage sur Twitter et Instagram pour savoir si je le faisais et la réponse était globalement oui.

unpopular-opinions

Si vous le regrettez, vous ne pourrez donc ne vous en prendre qu’à vous-mêmes car je n’y vais pas avec le dos de la cuillère (je dirais même que je suis assez intransigeante et un peu… désagréable ?). Généralement, je trouve que les unpopular opinions que j’ai vu jusqu’à maintenant ne prennent pas trop de risques, ou alors, même si elles le sont quand même au sein de la société, c’est relativement plutôt accepté et partagé par la communauté du Youtubeur ou du blogueur. Vous risquez peut-être de partager certaines de mes opinions… ou de vous récrier sur d’autres. Pour une fois, je ne suis pas pressée de voir vos commentaires. /pan/

Allez, c’est parti, qu’on en finisse !

Lire la suite

Les deux ans du blog : que dire ? + TAG Les coulisses du critique

Deux ans que mon blog existe, il faut fêter ça ! Plus sérieusement, je suis assez impressionnée par ma propre constance, ce n’est clairement pas le cas en règle générale. Je suis du genre à me décourager et à abandonner très vite, et le fait de ne pas l’avoir fait sur ça m’indique que mon implication pour ce blog est réel et sérieux.

2 ans du blogJ’ai quelque chose à vous confier… On est donc le 13 novembre. Je ne vous explique pas forcément à quoi correspond cette date, on le sait malheureusement bien tous : les attentats à Paris. A titre personnel, ces attentats m’ont énormément choquée, j’ai regardé la télé jusqu’à 2h du matin, prostrée sur mon lit. (sans compter que je connais vite fait le groupe qu’il y avait ce soir-là au Bataclan, Eagles of Death Metal – je regrette leurs propos par la suite…) Exceptionnellement, je regardais le match entre la France et l’Allemagne (le foot et moi…) et je les avais entendu, ces « boom » curieux. Mais comme tout le monde, ça ne m’avait pas marqué sur le coup. C’est par la suite que nous avons tous compris…

Moi qui ne suis pas croyante (je suis athée), j’ai, pour la première fois depuis des années (j’ai un passé de catholique), allumé une bougie et l’ai mise sur le rebord de la fenêtre de ma chambre, et tout ça pendant trois soirs d’affilée. Avant que vous vous disiez que c’est stupide et que ça ne sert à rien, en effet, ça n’a aucune utilité, et on fait en général ça parce que ça nous touche et qu’on ne sait pas quoi faire d’autre. Parce qu’on n’oublie pas cette horreur, jamais. (je ne dis pas que les autres attentats ne m’ont pas marqué, mais pas de la même façon – et je sais, il y a des choses plus graves dans la vie que des attentats terroristes qui ne font que peu de victimes par rapport aux accidents de la route)

Quel est le rapport avec ce blog ? En 2016, un an après ces attentats, j’avais le blues, je m’ennuyais car je ne voyais pas trop quoi faire en ce jour de deuil. Et ça faisait un moment que je me disais qu’il allait falloir que je fasse quelque chose de mes lectures. Ainsi, j’ai créé mon blog. Pas très joyeux tout ça, mais ça m’a permis de partager mes lectures, de découvrir les vôtres. Ça, c’est quand même mieux.

Et depuis, cette date est à la fois un élément de tristesse et de fierté.

Mais je ne suis pas très inventive en ce moment… Alors j’ai piqué une idée à un autre blog, celui de Fictionista. Pour les deux ans de son blog, elle a elle-même participé à ce TAG, et du coup, je lui prends l’idée (qu’elle a elle-même prise sur un autre blog, les TAG sont faits pour tourner de toute façon). Les coulisses du critique vous parleront ainsi de la blogueuse que je suis. (en attendant de trouver une idée pour les trois ans, peut-être)

Lire la suite