Daniel Balavoine – tout en musique #8

Je vous sens ouvrir des yeux ronds comme des billes – je vous avais prévenus, ceux sur Twitter !

MUSIQUE-BALAVOINE

Je l’avais déjà dit que j’écoutais un peu de tout dans des articles précédents, et ça se confirme avec cet artiste ! J’adore Daniel Balavoine depuis plusieurs années, depuis que je l’ai entendu à la radio comme tout le monde. Bien évidemment, je n’aime pas ses succès de manière identique et je vous avoue préférer certains de ses titres moins connus du grand public. Je n’aime pas tout ce qu’il a fait de manière égale (par exemple, ses deux premiers albums me font ni chaud ni froid – mais il faudra que je les écoute à nouveau) mais il y a quand même de sacrés pépites.

Je suis aussi le genre à répondre, quand quelqu’un soupire qu’on l’entend trop à la radio… « Mais au contraire, on ne l’entend pas assez ! » Je monte le son dans la bagnole dès qu’il passe à la radio, c’est dire ! Bref, on aura compris que je l’adore, ahaha. (d’ailleurs, si vous avez des sous à balancer pour m’offrir l’intégrale de ses albums studio…)

Ma soeur, qui est de la génération qui l’a découvert étant gosse, trouve ça incompréhensible que je l’écoute dès que je peux, elle trouve ça ringard. D’ailleurs, je note qu’on est pas mal de ma génération à l’aimer, big up à vous !

Soyons sérieux deux secondes : Daniel Balavoine a juste une voix magnifique. Il chante trop bien, et les reprises qui ont été faites de ses chansons ces derniers temps sont pitoyables (je fais ma rageuse), le seul qui trouve grâce à mes yeux, c’est Grégory Lemarchal.

J’aime bien la chanson France… Alors, je sens qu’on va me dire que c’est juste de la variété française dégueu… Mais zut, hein.

Elle fait partie du troisième album, avec… Le chanteur ! Meilleur chanson de l’album bien sûr 😀

La suivante, vous la connaissez aussi ! Il s’agit de Je ne suis pas un héros, et je m’époumonais souvent dessus avant. (oui, avant que je perde de la voix et de l’entraînement et que mon chat se casse de la pièce quand je chante) (ahem)

Elle est tirée du cinquième album, et d’ailleurs, j’aime beaucoup celle qui la suit dessus, j’ai nommé Détournement :

Vivre ou survivre, elle passe aussi à la radio, mais j’ai moins la chance de l’entendre. Pourtant, c’est un coup de coeur monumental, et j’ai pas capté tout de suite que c’était Daniel Balavoine, en mode « Quoi ? C’est lui ? Mais c’est génial ! » et je me suis mise à l’écouter très souvent par la suite.

Un aspect de lui qui n’est pas forcément très bien mis en valeur, c’est son engagement. Si, jusqu’à maintenant, ses paroles concernaient surtout des sujets sociétales, il n’en sera pas de même dans son septième album (Loin des yeux de l’Occident). En effet, dans celui-ci, il évoquera les difficultés du tiers-monde. Après une participation à Paris-Dakar, celui-ci se retrouve à suivre la caravane et à traverser des paysages qui seront un vrai choc pour lui. Il y réalise la misère et la pauvreté de l’Afrique. Ma préférée de l’album, c’est Frappe avec ta tête, qui parle de la torture :

D’ailleurs, c’est son album le plus engagé… qui a eu moins de succès que les précédents. Suis-je étonnée ? Non. D’ailleurs, je trouve que son image de chanteur engagé est sacrément édulcorée aujourd’hui, pour en faire surtout un accessoire. Pourtant, Daniel Balavoine n’avait pas la langue dans sa poche… On en reparlera. Mais j’exècre le traitement médiatique que les médias font de lui aujourd’hui, toutes ces personnes qui dégoulinent de bons sentiments alors que ce chanteur n’était pas que ça, il était clairement plus.

Et je finis cette série de chansons avec Tous les cris les SOS, chanson absolument magnifique et incontournable que vous connaissez tous et que vous en avez peut-être marre d’entendre, mais vous ne pouvez nier l’évidence :

Mais l’article ne s’arrête pas là ! (« mince », se diront certains)

Daniel Balavoine était un homme simple, avec profondément d’humanité, et très clairement, la langue de bois, il ne connaissait pas. Il était connu à l’époque pour ne pas se laisser faire et certains passages télévisés ont retenu l’attention : son clash avec François Mitterrand, quand il parle à une personne avec un raisonnement raciste par téléphone sur un plateau (réponse très intelligente d’ailleurs, le problème ne date pas d’hier !), quand il critique Laurent Fabius… Bref, de quoi bien se marrer et jubiler un peu. (je vous ai mis les liens, y a pas que moi qui ait le droit de me régaler)

Mais la vidéo où il « pète un plomb » et qui est ma préférée, c’est celle que je vais poster maintenant (je vous conseille de lire d’abord le contexte dans la description de la vidéo) :

C’est exactement le genre de choses que je suis capable de dire quand je suis en colère, donc j’ai apprécié de voir que je n’étais pas la seule, aha. Il avait une franchise ahurissante, je ne suis pas sûr qu’on puisse réellement retrouver un artiste actuel de la variété française aussi engagé politiquement que lui… Je l’admire beaucoup pour ça aussi, en plus de ses chansons. Je trouve qu’on met vraiment trop de côté son aspect militant, ça me gonfle. D’un autre côté, ça ne m’étonne pas, c’était décrié par beaucoup à l’époque, alors ils essaient sûrement d’effacer ces traces en en parlant le moins possible…

En-dehors de ça, donc, j’adore l’écouter, et le fais sans problème régulièrement, sans honte. Certes, il me fait marrer quand il se prenait pour un « rockeur » (mec, pas du tout, redescends sur terre…) mais c’est un chanteur doué (très doué !), humble, empathique, intelligent et franc, un homme admirable.

Publicités

19 réflexions sur “Daniel Balavoine – tout en musique #8

  1. Ouuiiiii! Je suis tellement d’accord avec tout ce que tu dis ! Et ces vidéos de clash, je les ai vues en boucle haha. Il avait tellement de classe à pouvoir fermer le clapet des gens sans hausser le ton !
    Frappe avec ta tête, très très bon choix ❤️ j’aurais probablement rajouté Mon fils ma bataille, qui me fait quasiment pleurer à chaque fois… Et son album sur le mur de Berlin qui est ultra cool aussi !

    Aimé par 1 personne

    • Ahaha, pareil, j’ai regardé ses clashs plusieurs fois, en mode « wouaaah », j’aimerais m’exprimer aussi justement que lui.
      Merci ❤ J'ai voulu mettre quand même des chansons connues pour pas perdre tout le monde, mais on entend tellement "Mon fils ma bataille" (ainsi que "L'Aziza") que je me suis dit que j'allais pas abuser non plus, aha.

      Aimé par 1 personne

  2. Ah, tu m’avais bien dit que ça me plairait 🙂

    J’adore Balavoine aussi, mais, chez moi, ce n’est pas tellement vu bizarrement (par contre, Joe Dassin, là, ça étonne plus !). J’adore Tous les cris les SOS, mais aussi La vie ne m’apprend rien et SOS d’un terrien en détresse (pas les plus joyeuse hein ^^). J’aime beaucoup aussi Le chanteur (voilà, ça bouge plus).

    Vraiment, quelle perte précoce ! Tu imagines s’il avait pu continuer, tout ce qu’il aurait sorti ?!

    Aimé par 1 personne

    • Oui, je t’avais bien repéré sur Twitter quand t’en avais parlé 😀

      Ah oui ? Pourtant, Joe Dassin a fait de bonnes chansons aussi… Sans être une fan, je le trouve pas spécialement ringard. Aaaah, « La vie ne m’apprend rien », elle est géniale, très bon choix ! Et pour « SOS d’un terrien en détresse », j’avais beaucoup aimé sa reprise par Grégory Lemarchal justement, le seul dont je reconnais la reprise, aha.

      Oui, une très grosse perte… Je fais un peu partie de ceux qui considèrent que sa mort est louche, ahaha. Il était bien lancé sur son dernier album en plus, et puis paf, mort…

      Aimé par 1 personne

  3. J’adore ton article ! Et j’ai découvert ce chanteur grâce à mes parents. Comme toi, j’aime ses chansons et particulièrement « Mon fils, ma bataille » qui est magnifique ..!
    Sinon, je suis à fond sur Joe Dassin 😍
    Passe un très bon dimanche ! 😊

    Aimé par 1 personne

  4. Bon je vais faire ma vieille ;–) ben vi puisque je suis de celle qui était ado dans les années 80 !! A l’époque, l’engagement de Balavoine était très relayé et c’était aussi pour cela qu’il était un chanteur populaire… bien plus en fait que pour sa voix ou la qualité de ses textes… bon c’est ce dont je me souviens ! Par exemple, l’Aziza ou Sauvez l’Amour ont été des méga tubes dans le contexte du milieu des années 80, de la montée du FN et de « Touche pas à mon pote » ! On portait les pin’s de la petite main jaune, on se prenait la tête avec les boulets qui n’y comprenaient rien dans la cour de récré du collège et … on écoutait Balavoine ! rhhhaaa… tous mes souvenirs d’ado qui remontent en ce lundi matin de 2018 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. Oooooh c’est lui ton chanteur mystère! J’aime j’aime j’aime!
    J’ai connu ses chansons grâce à ma mère, c’était son idole quand j’étais gamine dans les lointaines années 80 (nostalgie). Ca m’évoque immanquablement les trajets en voiture où on écoutait soit Balavoine, soit Michel Berger, soit France Gall. J’adore « Je ne suis pas un héros », « Le chanteur », « Tous les cris les SOS », « La vie ne m’apprend rien », « Le SOS d’un terrien en détresse » (et Starmania en général). Ca reste des références musicales pour moi et des chansons que j’ai énormément de plaisir à entendre. Et si certains trouvent ça ringard, ça m’est égal, j’assume totalement d’être restée quelques décennies en arrière au niveau de mes goûts musicaux:-D

    Aimé par 1 personne

    • Aha, oui, c’est lui !
      Je crois qu’on les a toutes chanté dans la voiture au moins une fois ! En tout cas, je suis contente qu’il plaise à tant de monde. Je crois que je me suis dit « rien à foutre que ce soit ringard », sinon je n’aurais jamais publié d’article sur lui…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s