Muse, partie 1 – tout en musique #9

Leur nouvel album (déjà le 8ème !) va sortir dans quelques jours (qui c’est qui va se précipiter le jour même pour l’acheter ? C’est bibi) et c’est pour moi l’occasion de vous parler de ce groupe qui est… mon préféré de tous les temps.

Ce groupe est composé de trois hommes, Matthew Bellamy (au chant, à la guitare et au piano), Dominic Howard (batterie et percussions) et Christopher Wolstenholme (à la basse, l’harmonica et aussi le chant – il sait aussi jouer d’autres instruments, le génie).

muse-pic

Je sais ce que certains vont dire : « Oui, mais si tu les écoutes encore, ça veut dire que t’aimes encore ce qu’ils font alors que c’est devenu commercial, les seuls albums qui valent le coup sont les deux premiers, blablabla ». Hé bien oui ! J’aime TOUS leurs albums ! Leur évolution, je l’ai complètement accepté. Comme je l’ai déjà dit dans de précédents articles, j’écoute de tout, donc je ne ressens aucune honte à ça. Il y a des groupes qui prennent un chemin qui me plaît moins, et ça n’a pas forcément toujours à voir avec le super argument du « pff, c’est commercial ». Si ça l’est, c’est une coïncidence. Ce n’est pas le cas de Muse.

Donc, je le dis par avance : si vous êtes des anciens fans qui vous accrochez encore aux deux premiers albums, ben… Tournez la page, sérieux. Vous êtes toujours là à chaque sortie de nouvel album, à dire que c’est de la merde, à cracher sur les nouveaux fans qui seraient moins biens que vous dans les commentaires Youtube, ce qui me fait généralement conclure que vous êtes aigris. Faut passer à autre chose au bout d’un moment.

Je vais diviser cet article en deux parties. Comme c’est mon groupe préféré, je vais forcément me briser le cœur en me restreignant sur le nombre de chansons que je vais partager, donc hors de question d’avoir les 7 albums de sortis d’un coup dans un article. (la fille qui ne sait pas départager)

Lire la suite

Publicités

Daniel Balavoine – tout en musique #8

Je vous sens ouvrir des yeux ronds comme des billes – je vous avais prévenus, ceux sur Twitter !

MUSIQUE-BALAVOINE

Je l’avais déjà dit que j’écoutais un peu de tout dans des articles précédents, et ça se confirme avec cet artiste ! J’adore Daniel Balavoine depuis plusieurs années, depuis que je l’ai entendu à la radio comme tout le monde. Bien évidemment, je n’aime pas ses succès de manière identique et je vous avoue préférer certains de ses titres moins connus du grand public. Je n’aime pas tout ce qu’il a fait de manière égale (par exemple, ses deux premiers albums me font ni chaud ni froid – mais il faudra que je les écoute à nouveau) mais il y a quand même de sacrés pépites.

Je suis aussi le genre à répondre, quand quelqu’un soupire qu’on l’entend trop à la radio… « Mais au contraire, on ne l’entend pas assez ! » Je monte le son dans la bagnole dès qu’il passe à la radio, c’est dire ! Bref, on aura compris que je l’adore, ahaha. (d’ailleurs, si vous avez des sous à balancer pour m’offrir l’intégrale de ses albums studio…)

Ma soeur, qui est de la génération qui l’a découvert étant gosse, trouve ça incompréhensible que je l’écoute dès que je peux, elle trouve ça ringard. D’ailleurs, je note qu’on est pas mal de ma génération à l’aimer, big up à vous !

Lire la suite

Janelle Monáe – tout en musique #7

En voilà une artiste pas comme les autres ! Janelle Monáe est une artiste américaine qui a le talent de mélanger hip-hop, soul, funk, rock’n’roll et dance. C’est une chanteuse noire avec une créativité qui nous offre quelque chose d’original, avec un look toujours travaillé qui lui va toujours à merveille. (encore une qui pourrait porter un sac poubelle, ça ne changerait rien…)

Janelle Monáe photo

J’ai découvert Janelle Monáe lors de la sortie de son premier album, The ArchAndroid, en 2010. Au vu de mes préférences de l’époque, je ne pensais pas que ce qu’elle avait à proposer me plairait. Grossière erreur ! Son premier album est juste génial.

Comme je l’ai déjà dit, elle mélange souvent les genres et c’est d’autant plus visible dans son premier album, une véritable pépite.

Voici Tightrope, la chanson qui a sûrement éveillé l’intérêt de beaucoup pour cette artiste :

Lire la suite

Grimes – tout en musique #6

Et on est reparti dans le domaine de l’électro ! Grimes est une chanteuse, musicienne et compositrice canadienne. Je l’ai découvert grâce à son premier album… qui ne l’est pas techniquement.

2014 Pitchfork Music Festival - Day 3

Oui, cette artiste aura sorti deux albums avant celui qu’elle considère officiellement comme son premier album (c’est elle qui le dit), et elle trouve d’ailleurs que l’un d’eux, Geidi Primes, manque de maturité et… je la rejoins aussi, ça manque de constance et je n’ai moi-même pas trop de repères sur cet album. C’est un peu la même chose sur Halfaxa, le deuxième non-officiel, mais je trouve qu’elle tenait quand même quelque chose pour la suite et je le trouve plus intéressant à écouter, il y a vraiment de bons titres dedans, bien que l’intégralité de l’album ne m’a pas plu plus que ça.

Voici Weregild :

Mais passons aux choses sérieuses ! Le premier… ou le troisième… non, je sais plus… Bref, le premier album officiel s’appelle Visions, et il fut un grand coup de cœur. Je trouve cet album presque mystique, il m’a un peu transportée dans un autre monde.

Lire la suite

Turzi – tout en musique #5

Voici un groupe dans ma bibliothèque qui se fait toujours assez discret, mais qui est un véritable enchantement dès que je l’écoute. Très clairement, je suis assez étonnée qu’il ne soit pas plus connu que ça. Turzi mérite tellement mieux, et c’est pour ça que je vous le présente maintenant.

Et quand j’ai entendu parler de Romain Turzi, je me suis dit « Ah tiens, un artiste solo » et en fait non, on parle bien d’un groupe d’électronique.

turzi-cover.jpg

La preuve.

Le concept de leurs albums est assez intéressant car ils sont tous basés sur une lettre (A, B, C, une trilogie) et les titres de leurs chansons varient aussi en conséquence. Si le premier album, A, était beaucoup plus « fourre-tout » de ce côté-là (bien qu’on y retrouve une certaine thématique sur certaines pistes), on retrouve un thème commun dans les deux albums suivants : les titres de B sont composés de noms de villes, ceux de C de noms d’oiseaux. Et la musique correspond tout à fait à l’ambiance que les titres ont l’air de vouloir faire véhiculer. Bref, ce groupe fait des choses bigrement intéressantes.

Lire la suite

M.I.A. – tout en musique #4

Peut-être que certains d’entre vous la connaissent déjà : M.I.A. est une artiste mélangeant électro, hip-hop et ce qu’on appelle à tort « musiques du monde ». (je veux dire, y a pas différents genres officiels et ça qui sert de fourre-tout pour les musiques ne provenant pas des pays occidentaux…) Je dois avouer que le hip-hop n’est pas vraiment mon genre préféré…

Je conçois complètement que ses chansons ne plaisent pas à tout le monde, ayant moi-même eu du mal avec son premier album la première fois. (et ce n’est pas mon préféré…)

photo_mia_300rgb-1-_danielsannwald

Elle a un ton assez militant et parfois provocateur dans les paroles de ses chansons (dommage que ça ne s’applique pas dans sa vie privée), ce qui en a fait une artiste atypique et reconnue.

Ses premier et troisième albums sont ceux que j’ai le moins préféré, au point que je n’écoute même pas le troisième. Peut-être devrais-je lui redonner une chance, mais je dois vous avouer avoir peu envie. Je ne parlerai d’ailleurs pas de cet album, je n’ai rien à vous proposer d’intéressant.

Lire la suite

Digitalism – tout en musique #3

Ce duo électronique nous vient d’Allemagne (composé de Jens Moelle et de Ismail Tuefekci) et s’inspire pourtant grandement de la French Touch. Je vous avoue que celui-ci me tient à coeur car c’est mon petit préféré. Apparemment, je suis has been car quand je suis allée acheter le dernier album sorti (sur place, donc déjà, oui, je suis à moitié ringarde), le vendeur s’est exclamé : « Ils existent encore, eux ? »

Bon.

digitalism-cover.jpg

Si vous ne voyez pas qui c’est, ce n’est pas grave, car si vous regardiez encore la télé à l’époque (2007), vous devez sûrement vous souvenir de cette musique car elle était utilisée dans… une publicité pour une voiture allemande. (mes références sont au top)

Si ça ne vous dit rien, je ne peux plus rien pour vous.

Lire la suite

Alice in Videoland – tout en musique #2

Généralement, les gens sont assez surpris que j’écoute ce genre de musique. Il faut dire qu’avec ma tête de bambin, mon apparence discrète et ma timidité visible de loin, on ne s’imagine pas un groupe de ce genre dans ma playlist. Je profite donc que vous ne me connaissez pas dans la vraie vie pour sortir ce groupe l’air de rien.

alice-in-videoland-cover.jpg

Alice in Videoland est donc un groupe d’électro-punk. (l’ambiance doit être assez brûlante durant leurs concerts) Ils sont composés de quatre membres, l’un des fondateurs ayant quitté le groupe et ils ont débuté en 2002.

Lire la suite

Emilie Simon – tout en musique #1

Je pense que vous l’avez compris avec le titre, je vais parler de musique ! Mais je ne sais jamais comment en parler, donc je vais surtout laisser la place aux chansons.

Il faut savoir que j’ai un rapport particulier avec la musique. Je suis très difficile et ce n’est pas parce que je vais aimer un artiste de tel type musical que je vais aimer les autres, même s’ils sont très ressemblants. C’est une très grosse question d’émotions, de ce que la chanson m’évoque. Je ne suis pas du tout une « boulimique » : je connais plein de gens qui passent d’une musique à l’autre sans problème et qui ont donc une culture musicale assez impressionnante. Ce n’est pas mon cas. Je marche au coup de coeur, et j’écoute souvent le même artiste/groupe pendant des semaines, voire des mois. Je n’y connais donc pas grand chose mais j’ai envie de vous faire découvrir les élus de ma playlist.

émilie-simon

Emilie Simon est une artiste française dont vous avez sûrement déjà entendu parler. (c’est d’ailleurs elle qui avait fait la bande originale de La marche de l’empereur) A entendre certaines de ses chansons, on pourrait croire qu’elle est parisienne (ou qu’au moins, elle vient du Nord – les clichés ont la vie dure), mais non, elle est originaire de Montpellier.

Lire la suite