Le Journal de mon père, de Jirô Taniguchi

le-journal-de-mon-pere-coverQuatrième de couverture

Moi qui n’étais pas revenu dans ma ville natale depuis plus de dix ans, je découvrais peu à peu des facettes de mon père qui m’étaient inconnues.
Je prenais conscience du fossé que j’avais creusé pour échapper à tout dialogue avec lui.

Critique

Jirô Taniguchi est un mangaka renommé qui est malheureusement décédé le 11 février dernier. Cette nouvelle m’a attristé et m’a donc conduit à cet article, comme vous vous en doutez. Vous trouverez sans problème des hommages – amplement mérités – envers cet auteur qui n’a pas volé son succès, bien au contraire. Son oeuvre est rempli d’humanisme et de bonté et son style de dessin est remarquable. Je n’ai lu que trois livres de lui : Quartier Lointain, Ice Age Chronicle of The Earth et celui-ci. Le premier n’est plus à présenter, étant le plus gros succès du mangaka en France, vous trouverez de nombreuses chroniques à son sujet dans la blogosphère. Je ne voulais pas écrire un article d’hommage car je ne connais finalement que très peu cet auteur mais deux de mes lectures m’ont laissé une très grosse impression. Et si j’ai vraiment beaucoup aimé Quartier Lointain, c’est Le Journal de mon père qui l’a finalement emporté dans mon coeur.

Lire la suite

Publicités